Bande-annonce
Affiche Le Chaudron infernal

Le Chaudron infernal

(1903)
12345678910
Quand ?
6.7
  1. 1
  2. 1
  3. 4
  4. 13
  5. 40
  6. 127
  7. 177
  8. 45
  9. 9
  10. 7
  • 424
  • 15
  • 67

Deux démons jettent des captifs impuissants dans un chaudron bouillant, puis tentent de convoquer leurs esprits.

Casting : acteurs principauxLe Chaudron infernal

Casting complet du court-métrage Le Chaudron infernal
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Chaudron infernal
VS
Des effets spéciaux encore et toujours

Le chaudron infernal s'inscrit surtout dans la logique de prestidigitateur qu'était Georges Méliès. Ce dernier va toujours plus loin dans les effets spéciaux pour l'époque, avec des boules de feux, des démons, des créatures étranges et pour couronner le tout, l'apparition de fantômes sur la fin. L'oeuvre est même colorisée. Le rendu est d'ailleurs assez original et sympa pour le spectateur que nous sommes puisque ça tient franchement la route. Par contre, rien à signaler au niveau de...

Pour rendre hommage au septième art, un Georges Méliès à découvrir

"Le chaudron infernal" possède deux atouts. Le premier, c'est l'histoire cruelle sorti d'un Méliès imaginaire : deux femmes sont mises de force dans un chaudron par deux diables. Elles en périront. Mortes, elles deviennent fantômes pour tuer à leur tour leurs ravisseurs. Le second, c'est l'impression de relief bougrement efficace et qui n'a rien à envier à la 3D d'aujourd'hui, puisque ce film est en 2D. Ce qui ne va pas ? Je ne sais pas. Mais je n'ai pas été complètement convaincu par la... Lire la critique de Le Chaudron infernal

Critiques : avis d'internautes (8)
Le Chaudron infernal
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Méliès en 3D !

Dans un château de la Renaissance, des démons jettent des humains dans un chaudron flamboyant, afin d'en extraire leur âme. Outre l'aspect fantaisiste et original de l'ensemble, "Le Chaudron infernal" est connu d'une part pour sa colorisation (réalisée à la main en post-production), qui renforce l'ambiance du court-métrage. D'autre part, le film fut tourné involontairement en 3D, procédé non... Lire la critique de Le Chaudron infernal

Avatar Redzing
6
Redzing ·
Un chef d'oeuvre démoniaque

Beaucoup reprochent à Méliès d'avoir continué, après Le Voyage dans la Lune à divertir le public avec des courts-métrages. Comme si le maître aurait dû chercher un El Dorado uniquement au-delà du 5 minutes (oui parce que la notion de "court" et "long" métrage, à l'époque c'est très différent de nos jours). Avec Le Chaudron Infernal, Méliès fait taire ceux qui oseraient dire ça. Il y a, dans le... Lire l'avis à propos de Le Chaudron infernal

3
Avatar mavhoc
8
mavhoc ·
Découverte
Critique de Le Chaudron infernal par Maqroll

Curieux film que ce Chaudron infernal, dont on peut voir une version colorisée (peinte à la main image par image), ce que Méliès réalisa assez fréquemment, et ce dès 1897. Des démons précipitent dans les flammes d’innocentes jeunes femmes… Mais leurs spectres (trucages magnifiques en surimpression floue) viennent les hanter et les tourmenteurs périssent à leur tour dans le feu. Admirons encore... Lire l'avis à propos de Le Chaudron infernal

Avatar Maqroll
7
Maqroll ·
C'est un peu sombre quand même

Méliès met en scène des démons de façon très colorées. Comme à son habitude il va chercher à représenter ce qui semble impossible à faire au cinéma à l'époque, et il s'en sort bien. L'idée d'acteurs en surimpression pour les esprits, c'est un truc qu'on fait toujours au cinéma. Je ne sais pas s'il a été le premier à le faire, mais c'était très bien vu de sa part en tout cas. Lire la critique de Le Chaudron infernal

Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·
Toutes les critiques du court-métrage Le Chaudron infernal (8)
Bande-annonce
Le Chaudron infernal