Affiche Le Ciel peut attendre

Le Ciel peut attendre

(1943)

Heaven Can Wait

12345678910
Quand ?
7.6
  1. 4
  2. 2
  3. 3
  4. 20
  5. 28
  6. 149
  7. 312
  8. 402
  9. 161
  10. 74
  • 1.2K
  • 138
  • 1.3K

Juste après sa mort, Henry Van Cleve, persuadé de mériter le feu éternel, se présente auprès du Diable et sollicite son entrée en enfer. Celui-ci, charmant mais débordé, semble incertain du sort à réserver à son visiteur et prend le temps d’écouter son histoire. Ou plutôt celle des femmes de sa vie....

Casting : acteurs principauxLe Ciel peut attendre
Casting complet du film Le Ciel peut attendre
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Ciel peut attendre
VS
Don jouant

N'en déplaise à ce Philistin de Scritch, une nouvelle vision n'y change rien, j'adore ce film... La vie de Don Ameche raconté par lui-même à la porte de l'enfer me touche toujours autant, voire plus, tellement j'ai l'impression qu'en vieillissant je m'identifie de plus en plus au personnage. Surtout que, depuis la Baronne de minuit, j'ai appris a beaucoup apprécier l'acteur, ce qui n'était pas gagné d'emblée... J'adore la légèreté des péchés qu'il se reproche, j'adore que l'ensemble...

70 24
Même les meilleurs peuvent se planter

Ça commençait pourtant très bien avec la mémé qui passe à la trappe... Mais au final ce film auquel on a du mal à vraiment s'intéresser est une vraie déception (l'ennui finit même par pointer ce qui est un comble pour un Lubitsch.). Les dialogues sont parfois interminables et en deviennent lourds (la scène de la librairie), le rôle du grand-père est agaçant au possible et en arrive à gâcher certaines scènes (l'épisode de la bonne française, le deuxième enlèvement). Pourtant les intentions... Lire la critique de Le Ciel peut attendre

2
Critiques : avis d'internautes (30)
Le Ciel peut attendre
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Ciel peut attendre par Eric31

Le ciel peut attendre (Heaven Can Wait) est un superbe bijou de comédie Amérique (en couleur... superbe photographie de Edward Cronjager) réalisé par Ernst Lubitsch, écrite (très finement) par Samson Raphaelson, d'après la pièce Birthday de Leslie Bush-Fekete... qui met en scéne un certain Henry Van Cleve (joué par un excellent Don Ameche), persuadé de mériter le feu éternel, se présente... Lire l'avis à propos de Le Ciel peut attendre

6 1
Avatar Eric31
10
Eric31 ·
Découverte
Le testament du dragueur m’amuse

Le fidèle de Lubitsch pourra être un temps troublé par le ton nouveau de cet opus testamentaire. Certes, le milieu reste le même, celui d’une haute société qui, débarrassée de ses soucis matériels, se préoccupe avant tout de ses plaisirs. Mais le principe du récit rétrospectif occasionne ici une mélancolie nouvelle. Henry pose sur lui-même et son parcours un regard sans concession : il a été un... Lire la critique de Le Ciel peut attendre

32 5
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Une pure merveille!

Bijou des bijoux que ce délicieux film, sorte d'apologie de la félicité conjugale qui brosse le portrait d'un Casanova un peu infantile mais si touchant en la personne de Henry Van Cleve : Don Ameche , éternel enfant gâté, éblouissant au côté de l'exquise Gene Tierney, la douce Martha, l'épouse aimée, qui par son... Lire l'avis à propos de Le Ciel peut attendre

91 49
Avatar Aurea
10
Aurea ·
Hot Hell Hotel

Le vestibule de cet enfer-là se découvre dans un gris profond, presque métallisé, avec un grand escalier bordé par d’immenses colonnes roses – et il se présente surtout comme le hall d’un hôtel très moderne et plutôt luxueux. Quant au tenancier, au maître d’autel , Son Excellence, sa majesté satanique en personne, il porte avec élégance la barbichette et c’est lui-même qui accueille, avec la... Lire la critique de Le Ciel peut attendre

23 4
Avatar pphf
9
pphf ·
Jugement dernier

La vie de Henry Van Cleve racontée sur un coin de table au diable en personne. Garnement à 8 ans, coureur de jupon à 20, amant passioné à 30, vieillard lubrique sur son lit de mort, Riton est persuadé qu'il est destiné à la damnation éternelle. Le souci, c'est qu'on ne voit pas vraiment ce qui lui vaudrait pareille pénitence. Parce que niveau péché, Ernst et Henry ne vont pas chercher bien loin.... Lire l'avis à propos de Le Ciel peut attendre

16 14
Avatar Shammo
7
Shammo ·
Toutes les critiques du film Le Ciel peut attendre (30)
Vous pourriez également aimer...