Advertisement
Affiche Le Cinéma de papa

Critiques de Le Cinéma de papa

Film de (1971)

Claude Berri dans les pas de François Truffaut

Même si l'oeuvre de Claude Berri se révèle très irrégulière pendant les années 70 (avec en particulier les très mauvais "Mâle du siècle" et "Sexshop"), il n'en poursuit pas moins son autobiographie de fiction (à peine), commencée avec le gros succès public du Vieil homme et l'enfant (et poursuivie avec Mazel Tov et le Pistonné). Les grosses productions (souvent de qualité) suivront avec la... Lire la critique de Le Cinéma de papa

9
Avatar pphf
8
pphf ·

On est loin du niveau du "Vieil Homme et de l'enfant" !!!

Après la réussite du "Vieil Homme et de l'enfant", Claude Berri continuait à réaliser son autobiographie avec ce que l'on peut appeler un deuxième volet, où cette fois il conte son enfance de l'Après-guerre, son adolescence et ses premières années à l'âge adulte avec en prime bien sûr ses premiers pas dans le monde du cinéma. Ce film aura au moins le mérite de rassurer ceux qui veulent entrer... Lire l'avis à propos de Le Cinéma de papa

4
Avatar Plume231
5
Plume231 ·

A l’origine.

Au départ, la succession de petites scènes donne un ensemble particulièrement imbuvable. Mais ça se suit. On nage davantage dans un pré Coup du sirocco que dans les miettes de L’enfance nue. Mais ça se suit. Agréablement parce qu’on sent Berri dans la confidence, prêt à s’offrir corps et âme ; il veut d’ailleurs raconter tellement de chose qu’il le fait beaucoup trop vite et se disperse ; ça... Lire l'avis à propos de Le Cinéma de papa

Avatar JanosValuska
6
JanosValuska ·

Critique de Le Cinéma de papa par Ygor Parizel

Un film autobiographique de Claude Berri assez touchant mais il parle également beaucoup de ses proches, ce n'est pas égocentré. Le ton passe allégremment du drame à la comédie parfois même dans la même scène, le dernier chapitre est narrativement plus complexe et intéressant. Ce film fait penser à du Truffaut. Lire l'avis à propos de Le Cinéma de papa

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·