Avis sur

Le Cirque

Avatar Reymisteriod2
Critique publiée par le

Attention aux spoils !

Ce qui est formidable dans ce film, c’est que je suis passé par une flopée d’émotions… J’ai réussi à pleurer de rire comme à lâcher de grosses larmes. Une tornade d’émotions, le film le plus complet de l’immense Charlie Chaplin, à qui le cinéma doit beaucoup tant son impact aura été majeur.
Et quelle universalité se dégage dans son cinéma !

Ce qui est géniale avec Charlot (et ce film ne déroge pas à la règle) c’est qu’il arrive à toucher un large public. Bien souvent, les gamins se marrent comme pas possible en regardant du Chaplin ; en tout cas, avec le Cirque ça marche. Quel plaisir de voir Charlot tenter de semer un flics dans un palais à glaces ! Quel bonheur de voir ce brave gars imiter un automate pour échapper à la police ! Quel délice d’admirer toutes les maladresses de Chaplin. J’ai hurlé de rire à plusieurs reprises, il y a évidemment un côté vieillot, mais ça fonctionne toujours. J’ai adoré la scène où Charlot se retrouve piégé dans la cage du lion, c’est loufoque mais que c’est drôle

Mais malgré toutes ces pitreries, c’est fichtrement touchant, l’histoire de gars star malgré lui, utilisé de tous, et qui n’a aucune reconnaissance… Mais il n’a pas besoin de reconnaissance du public, il n’a besoin que de celle de la femme qu’il aime. Cette relation avec la fille du patron est belle, belle parce qu’on sent que l’amour que lui porte Chaplin est absolu… Mais ce n’est pas un sentiment partagé, même si cette femme l’apprécie énormément, notamment pour son authenticité, mais on sent aussi qu’elle éprouve une forme de pitié. Elle n’en est pas amoureuse, et ça malheureusement (ou heureusement ?), cela ne se commande pas.

Il le comprend, il sait que cette femme est amoureuse du funambule… Et malgré ça, il va tout faire pour que le funambule et cette femme se marient, car il ne veut que le bonheur de cette femme. Je ne sais pas si c’est réaliste, mais cet amour absolu, putain, qu’il est beau ! Une générosité pure comme il n’en existe certainement pas (ou peu), ça ma remué à un point. Et cette fin si triste, après le mariage, où le pauvre Charlot reste seul m’a retourné comme jamais, j’étais en larme… Certainement car je fais le rapprochement avec mon histoire personnelle.

Ce n’est peut-être pas le Chaplin le plus critique ou au fond le plus poussé (Les temps modernes ou même les lumières de la ville le sont plus), ce n’est pas non plus le plus fin (Monsieur Verdoux l’est bien plus) mais bon sang, je trouve que c’est le plus pur. Oeuvre intelligente à n’en point douter, mais oeuvre avant tout universelle, intemporel, et d’une lumineuse beauté. L’aboutissement d’un des plus grands monsieur du cinéma, merci Charlot, tu m’as ému comme rarement !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 209 fois
2 apprécient

Autres actions de Reymisteriod2 Le Cirque