Perle policière ?

Avis sur Le Convoyeur

Avatar Eowyn Cwper
Critique publiée par le

La violence déchaînée, c'était le thème du thriller français des années 2000. Mais Boukhrief y met quelque en plus, quelque chose de machiavélique et… d'agile. Quelque chose qui se faufile entre ses lignes et donne du relief à sa griseur.

Recyclant un casting iconique du drame et de la comédie dans son petit monde sombre et glauque décrit de façon ultraclinique, il ne cherche pas à nourrir de fantasme criminel. La police et la justice sont d'ailleurs tout simplement absentes de cette quasi-dystopie où tout cloche mais reste bizarrement sous contrôle.

Le personnage de convoyeur ambigu de Dupontel gardera lui aussi son mystère : marionnette ou marionnettiste, sa douleur sourde apporte les touches de couleurs cyniques à une violence magnifiquement mise en images. Je ne sais pas si je l'aime, mais c'est une œuvre "détachée" à un point devenu rare en France, et qui a des raisons de devenir une petite perle.

Quantième Art

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 12 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Eowyn Cwper Le Convoyeur