Advertisement
Affiche Le Corbeau

Critiques de Le Corbeau

Film de (1943)

Le ramage et le plumage

Une nouvelle preuve éclatante que le talent et l'intelligence ne prennent pas de rides. Qu'un scénario bien écrit conserve toute sa puissance et sa modernité malgré le passage des décennies. La meilleure réponse et antidote à ceux qui répugnent à voir des films en noir et blanc parce que ça peut paraître ampoulé ou démodé. Une leçon magistrale qui nous rappelle -une nouvelle fois- que l'acuité... Lire la critique de Le Corbeau

67 7
Avatar guyness
9
guyness ·

Les histoires d'amour finissent bien, parfois.

J'ai amené hier mon fils Pierrot, 8 ans et demi, voir Le Corbeau à l'Institut Lumière, ce qui n'est peut-être pas recommandé par les experts en sciences de l'éducation, mais a donné lieu après la projection à un dialogue qui m'a réchauffé le cœur (je n'invente rien) : _Piero : ben dis donc, t'as tout suivi, bravo, mais t'as pas trouvé ça trop triste ? _Pierrot : ben... Lire l'avis à propos de Le Corbeau

80 21
Avatar -Piero-
10
-Piero- ·

Accusés d’expédition.

La longue introduction silencieuse nous donne à voir la ville, ses rues désertes et les grilles de fer forgé qui s’ouvrent en grinçant au passage de la caméra ; son mouvement ample donne au spectateur une omniscience jouissive et annonce avec méthode le programme du récit à venir : l’intrusion dans l’intimité, le vernis de la surface qu’on va écailler pour faire gentiment éclater toute la... Lire la critique de Le Corbeau

74 7
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Douce France

Après un premier long-métrage remarquablement bien maîtrisé, qui laissait notamment entrevoir d'indéniables qualités de conteur, Clouzot nous dévoile cette fois-ci toute l'étendue de son talent avec une œuvre qui se permet l'audace de venir concurrencer les maîtres du thriller, Hitchcock entre autres, sur leur propre terre. Inimaginable, me direz-vous ? Presque. Et c'est ce qui donne au... Lire la critique de Le Corbeau

37 1
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

Anonyme housse

C'est difficile de faire la critique d'un chef-d'oeuvre reconnu, d'ailleurs ça se voit, je prends mon temps, après Laura qui patientait depuis dix jours, voici la merveille de Clouzot que j'ai pourtant revue depuis presque un mois... J'ai toujours l'impression que vous connaissez tous ces films, que vous en savez déjà tout ce que vous devriez et qu'il n'y a pas grand chose de neuf à raconter.... Lire l'avis à propos de Le Corbeau

99 14
Avatar Torpenn
9
Torpenn ·

Critique de Le Corbeau par Frankoix

Un mystérieux corbeau bouleverse la petite ville française de Saint-Robin: les habitants reçoivent, les uns après les autres, des lettres anonymes sordides, les accusant des méfaits les plus ignobles... Qui écrit ces missives haineuses? Pourquoi? Une histoire intemporelle (nous sommes dans "une petite ville, ici ou ailleurs", nous indique-t-on avant les premiers plans), pour l'un des meilleurs... Lire l'avis à propos de Le Corbeau

28 2
Avatar Frankoix
8
Frankoix ·

Le mal est partout

Difficile de faire l'analyse d'un tel film, tant il est riche... Les notables d'une petite ville de province commencent à recevoir des lettres anonymes signées Le Corbeau dont le contenu est calomnieux. Ces calomnies se portent régulièrement sur le docteur Rémi Germain, ainsi que sur d'autres personnes de la ville. Les choses ne vont pas tarder à se gâter... Sorti en pleine seconde guerre... Lire la critique de Le Corbeau

24 2
Avatar Polobreitner
9
Polobreitner ·

"Toutes les valeurs morales sont plus ou moins corrompues"

[SanFelice révise ses classiques, opus 28 : https://www.senscritique.com/liste/San_Felice_revise_ses_classiques/504379/page-2#page-1/ ] Après le succès de L'Assassin habite au 21, qui a pris des allures de petite comédie policière (mais qui cache bien son jeu, car c'est loin d'être... Lire l'avis à propos de Le Corbeau

51 4
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Si votre plumage se rapporte à votre ramage, vous êtes ...?

On songe d’abord, évidemment, à une séquence culte et magistrale. * Vous êtes formidable, vous croyez que les gens sont tout bons ou tout mauvais … vous croyez que le bien, c’est la lumière et que l’ombre, c’est le mal. Mais où est l’ombre, où est la lumière? … * Et l’ampoule de se balancer au bout de son fil, laissant tour à tour... Lire la critique de Le Corbeau

28 6
Avatar pphf
8
pphf ·

Sombres poulets

Ce dont on ne se lasse jamais en revoyant Le Corbeau c'est d'abord cette galerie de personnages que Clouzot manipule comme des marionnettes devant nos yeux. Il convoque tour à tour tous les "volatiles" de cette basse cour de province sans que l'on ne sache jamais qui est l’oiseau de malheur responsable de l'infâme correspondance. Serait-ce l'austère pintade Marie... Lire la critique de Le Corbeau

14 21
Avatar Théloma
8
Théloma ·