Jasper ain't get fooled

Avis sur Le Cri du faucon

Avatar bozwell
Critique publiée par le

Petit film américain indépendant filmé en Caroline du Nord et Géorgie, avec une musique de l'Amérique profonde, des gros 4x4, et des pêcheurs de crabes en t-shirt sale, ce film de 2019 a connu une certaine notoriété du fait que son personnage central est un jeune homme trisomique qui rêve de devenir catcheur, et qu'il est interprété par Zack Gottsagen, une personne trisomique qui a pu avec ce film accomplir son rêve de devenir acteur. Shia LaBoeuf et Dakona Johnson l'accompagnent dans cet intéressant projet.

Le film raconte l'histoire de Zak, un jeune homme atteint de trisomie, qui est pris en charge dans une maison de retraite, par manque de famille et d'autre structure plus appropriée pour l'accueillir. Il regarde des vidéos de catch en boucle et rêve d'aller s'entraîner au catch dans l'école du célèbre Salt Water Redneck, et pour cela, il s'échappe de la maison de retraite. Il est récupéré par Tyler, un pêcheur fugitif qui est poursuivi par des concurrents pour avoir pêché dans leurs eaux. Pendant ce temps, Eleanor, l'assistance sociale qui s'occupait de Zak, part à sa recherche.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Shia LaBoeuf. Il joue une sorte d'ours sauvage plutôt impulsif, mais réfléchi quand il veut. Il se fiche un peu de tout, ne cherche pas spécialement à être sympathique, mais a pourtant cette aisance à être cool avec quiconque n'est pas son ennemi. C'est cette espèce de désinvolture permanente qui va permettre à une certaine amitié de ce se développer entre Zak et lui. À l'opposé du ton paternaliste utilisé par l'assistance sociale face à la trisomie, Tyler s'en fiche et parle à Zak comme à n'importe qui. Loin de l'incapacité des adultes à prendre au sérieux le rêves de Zak de "devenir catcheur", Zak est très enthousiaste à l'idée, car lui-même est un grand enfant à la vie chaotique. Le développement de ces 2 personnages et de leur relation est finement mené tout au long de l'histoire.

On suit donc leur péripétie à travers le bord de l'Atlantique américain de la Géorgie à la Floride comme une aventure dont on a toujours envie de découvrir ce qu'elle réserve ensuite, sans trop comprendre le curieux attrait qu'il y a dans cette histoire de trisomie, de catch, et de pêcheur de crabe fugitif. Le film n'est pas trop long et passe comme une promenade tranquille et rafraîchissante. Une mignonne petite découverte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
1 apprécie

Autres actions de bozwell Le Cri du faucon