Une enquête sur les chapeaux de roues

Avis sur Le Crime de l'Orient-Express

Avatar CineSeries.com
Critique publiée par le

Les adaptations anglaises du roman d’Agatha Christie n’ont cessé de pleuvoir depuis plusieurs décennies. Avant la dernière version en date, quatre autres ont été tournées. La plus connue et la plus populaire est sans nul doute celle de Sidney Lumet (Gloria), sortie en salle en 1974. Son casting prestigieux comptait par exemple Sean Connery (Highlander) et Anthony Perkins (Psychose). L’écrivaine en personne assista à la première, ainsi que… la Reine Élisabeth II ! Acclamé, le long métrage est nominé aux Oscars, et l’unique déception de la « maman » du détective est que sa moustache n’est pas assez fournie ! Bien que la nouvelle tentative datant de 2017 mette les bouchées doubles pour rectifier le tir, était-il vraiment nécessaire de réaliser une énième approche ?

Le Crime de l’Orient-Express, sauce Kenneth Branagh (Hamlet, Cendrillon), a permis d’encaisser 351,7 millions de dollars de recettes mondiales, et présente différentes nouveautés. La plus notable est l’introduction dérivée de la plume de Michael Green, connu pour s’être investi sur le scénario du récent Blade Runner 2049. Cette première partie prend place à Istanbul (à Malte en réalité) en 1934, et est utilisée afin de présenter le méticuleux personnage principal à travers ses manies et son professionnalisme. Ses caractéristiques plutôt atypiques sont jetées sans finesse au spectateur, qui n’a alors aucun mal à saisir sa personnalité : extravagant, observateur, perfectionniste à outrance (les œufs du petit-déjeuner ont intérêt à être de la même taille !), et particulièrement fin d’esprit. Cependant, l’interprétation du britannique ne fera pas l’unanimité.

Lire toute la critique sur CinéSérie.com

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 110 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de CineSeries.com Le Crime de l'Orient-Express