👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce film souffre d'une légende à propos de laquelle certains ne peuvent s'empêcher de gloser, à ce point qu'elle leur sert de filtre pour critiquer le film... Mais doit-on juger un film sur sa légende ou sur son résultat ? Or le résultat saute aux yeux, le film est bon ! Certes on a au départ un scénario plutôt linéaire, manichéisme (mais étant donné le sujet…) au suspense faible et ne faisant pas l'économie de quelques touches de naïveté (le contact entre Robinson et Noah) mais qui tient néanmoins parfaitement la route. Mais surtout il faut voir ce que Orson Welles en fait dans deux domaines, d'abord la direction d'acteurs, Welles paraît complètement hanté par son rôle, presque halluciné, à ce point que c'en est troublant, Loretta Young très en beauté est parfaite dans un rôle parfaitement écrit, et Robinson s'en tire avec énormément de professionnalisme. Quant à la mise en scène, elle donne le tournis, ne nous laisse aucun répit, multiplie les angles du vues, les mouvements de caméra, la photographie, les éclairages… pour finir de la plus belle manière avec cette conclusion d'anthologie. Ne vous occupez pas de la légende du film, regardez-le, vous ne le regretterez pas, ce film n'est rien d'autre qu'une magistrale leçon de cinéma !

estonius
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les espions, agents doubles et autres infiltrés

il y a 3 ans

4 j'aime

Le Criminel
Sergent_Pepper
7
Le Criminel

Stalk around the clock

Le troisième film d’Orson Welles est, de son propre aveu, un exercice dans ses relations complexes avec les studios : il s’agit d’honorer un contrat et de prouver qu’il peut se comporter en bon...

Lire la critique

il y a 5 ans

22 j'aime

Le Criminel
guyness
5
Le Criminel

Un Orson bien mal léché

Bien sûr, il y a une certaine ambiance et deux-trois grands acteurs qui justifient ma note complaisante. Le reste ? Un sujet gâché, un scénario qui regorge d'incohérences, prévisible 10 kilomètres à...

Lire la critique

il y a 10 ans

13 j'aime

6

Le Criminel
blig
6
Le Criminel

Orson Welles 117 : Harper ne répond plus

John Huston au scénario, Welles derrière et devant la caméra en compagnie de Robinson et Loretta Young et une superbe affiche estampillée Lion d'Or 1947... tout est réuni pour faire un grand film. Et...

Lire la critique

il y a 8 ans

10 j'aime

4

Le Bureau des Légendes
estonius
3

25 euros de gâchés !

Il est parfaitement normal que le ressenti face à un œuvre soit différent suivant les spectateurs, mais quand je vois tant de gens crier au chef d'œuvre, je tombe du placard. Au-delà des critères...

Lire la critique

il y a 2 ans

17 j'aime

6

Autant en emporte le vent
estonius
10

Itinéraire d'une enfant gâtée

Le tâcheron Fleming n'est sans doute pas pour grand-chose dans la réussite de ce film auquel a participé Georges Cukor est qui est avant tout un film de producteur (David O. Selznick) Balayons déjà...

Lire la critique

il y a 2 ans

16 j'aime

2

Borsalino
estonius
8
Borsalino

On se n'ennuie pas une seule seconde...

Vilipendé à sa sortie par une certaine critique lui reprochant de n'être que "commercial", cela ne l'empêcha pas de faire un tabac. Je n'étais pas pressé de le regarder, le choix du public est...

Lire la critique

il y a 8 mois

13 j'aime

2