Avis sur

Le Démon des armes

Avatar raisin_ver
Critique publiée par le

Film du début des années 50, Le démon des armes n'est pas pour autant dépourvu de nombreux éléments qu'on retrouvait jadis dans les films pré-code Hays tout en réussissant le tour de force de rester dans les clous imposés par la censure de l'époque.
Porté par un personnage féminin ahurissant de force, de détermination et de modernité au point que le premier titre américain du film fut Deadly is the female, Le démon des armes est une réussite dans sa narration, pourtant piège, et dans son rythme, vif.

Le duo d'acteurs Cummins – Dall (qui a de faux airs de Jacques Brel) marche parfaitement, leurs personnages se complètent à merveille, leur filiation la plus évidente étant Bonnie et Clyde; Faye Dunnaway allant jusqu'à reprendre le béret que portait Peggy Cummins (ce qui au passage déclencha une mode du béret à la sortie du film de Arthur Penn).
De nombreuses prouesses techniques émaillent le film notamment un plan-séquence ahurissant et quelques passages qui évoquent certains de Rashômon et du Château de l'araignée, rien que ça.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 534 fois
20 apprécient

raisin_ver a ajouté ce film à 4 listes Le Démon des armes

Autres actions de raisin_ver Le Démon des armes