The Hangover with "robots"

Avis sur Le Dernier Pub avant la fin du monde

Avatar Little-Big-Moustache
Critique publiée par le

En 2004, le talentueux Edgar Wright avait commencé sa trilogie "Blood and Ice Cream" ( ou également appelée "The Three Flavours Cornetto Trilogy") avec Shaun of The Dead. Véritable bijou de la comédie britannique et du film de zombie, il enchaîna ensuite avec le très célèbre et décapant Hot Fuzz parodiant avec brio à son tour les films policiers et d'actions. Aujourd'hui, cette trilogie s'achève avec The World's End ou maladroitement traduit en français par Le Dernier Pub avant la Fin du Monde, pour au final un résultat qui m'a laissé sur ma faim.

The World's End ( je préfère utiliser le titre original), raconte l'histoire d'une bande de copains, amis d'enfance qui ce sont éloignés au fil du temps et se retrouvent pour faire la tournée des pubs. Idée bien sympathique puisque qu'elle fait à côté preuve du grande originalité en prenant place dans un village perdu en Angleterre envahit par des "robots". Mais avant tout, The World's End, c'est une histoire de potes, de nostalgie. Rappelant à chacun les moments passés durant sa jeunesse malheureusement effacés dans le temps. J'aurai pu rire, prendre mon pied, jouir comme avec les deux premiers films. Malheureusement, je n'ai pas été emballé et j'ai pas rigolé au final. Les discussions incessantes sans intérêt traînent en longueur, la tournée des bars est une succession de situations qui se ressemblant entre elles et l'humour est beaucoup moins accessible que dans les deux premiers. Le duo Simon Pegg/Nick Frost est bien moins efficace qu'auparavant malgré un reste de casting bien intéressant avec en particulier un Martin Freeman charismatique. Certes, la réal est d'enfer. Les plans et la lumière offrent une mise en scène sans faille. Un vrai plaisir pour les yeux ! Edgar Wright assure dans les scènes d'actions nous offrant de magnifiques combats filmés à la perfection ce qui laisse penser à que du bon pour son Ant-Man. La BO est d'enfer, le montage est nickel, le scénario est propre. Mais c'est juste que je n'ai pas été emporté par l'histoire avec, en plus, une fin lourde, longue et ennuyeuse ... J'ai eu cette impression de voir un film d'action/science fiction. Pas vraiment drôle au final. Pas une comédie donc. On ne se prendra aucune grosses barres comme avant. On assistera à un défilement de baston dans des bars. Et avant de se faire chier là-dessus, faudra se faire chier 50 minutes avant à les voir boire et parler pour rien.

Subjectivement, Edgar Wright achève sa trilogie maladroitement, nous servant un film bien moins savoureux que les autres. Moins accessible et surtout moins drôle. Je n'ai pas retrouvé l'humour qui me faisait tant rire auparavant, je me suis donc ennuyé et c'est bien dommage. Mais Edgar Wright en reste pas moins talentueux. Il maîtrise la mise en scène à la perfection, rendant hommage à de nombreux films catastrophes et de robots.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2340 fois
31 apprécient · 7 n'apprécient pas

Little-Big-Moustache a ajouté ce film à 4 listes Le Dernier Pub avant la fin du monde

Autres actions de Little-Big-Moustache Le Dernier Pub avant la fin du monde