Faux biopic, vrai drame

Avis sur Le Dernier Roi d'Écosse

Avatar Redzing
Critique publiée par le

Dans les 70's, un jeune médecin écossais idéaliste arrive en Ouganda pour tenter d'aider les gens du pays. Suite à un concours de circonstances, il deviendra le médecin personnel d'Idi Amin Dada, et son proche conseiller. Il se rendra alors compte que celui qu'il prenait pour un leader charismatique et populaire, est en réalité un dictateur instable, violent, et cruel.

"The Last King of Scottland" utilise un point de vue intéressant pour dénoncer les années de règne d'Idi Amin Dada : il se centre sur un personnage fictif, et sur sa vision du dictateur, les exactions de celui-ci passant au second plan mais n'étant pas moins pointées du doigt. Ceci permet au scénario plusieurs libertés, notamment le fait de s'écarter des trames habituelles de biopic.

James McAvoy est convaincant dans la peau du médecin qui se réveille peu à peu, mais c'est Forest Whitaker qui se taille la part du lion dans l'un de ses meilleurs rôles, en incarnant ce tyran susceptible et carnassier. Malgré des effets de caméra au poings un peu trop appuyés par moment, la mise en scène est plutôt poignante, avec une jolie photographie et une reconstitution détaillée de l'Ouganda de l'époque. Un drame solide.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 27 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 1 liste Le Dernier Roi d'Écosse

Autres actions de Redzing Le Dernier Roi d'Écosse