You fucked my wife ?

Avis sur Le Dernier Samaritain

Avatar Jb_tolsa
Critique publiée par le

Le plus bel exemple du virage pop qu'ont pris les films d'actions burnés après les années 80.
Exit Stallone et Swarzy, les années 90 appartiennent à Bruce Willis et ses héros beaucoup plus humains. S'ils dégainent toujours autant de punchlines douteuses sur fond de drapeau américain en zigouillant tout ce qui bouge, ces héros nouveaux saignent et encaissent tout les coups du monde en grimaçant, pour finir la partie victorieux, oui, mais à genoux et hoquetants. Si possible, entre deux coups, une blague, sur la chatte à ta mère, un motherfucker qui pue la politesse vu ce qu'on peut entendre aujourd'hui : résultat, on rit, et pas qu'un peu.

Si le tout prend comme une mélasse sucrée et agréable, c'est avant tout parce que le film ne se prend pas une seconde au sérieux et que les acteurs comme les scénaristes semblent s'en être donnés à coeur joie. Des scènes répétitives ? pas grave. Une reprise d'un personnage vu et revu de flic alcolo, pas grave, une fille qui a le syndrome de la Tourette, pas grave. Tout ce qui importe, c'est de créer un -et si possible plusieurs- personnages charismatiques et attachants au possible, et de les laisser s'entre-vanner : résultat, on prend le temps d'épaissir ces personnages, même si on reste dans le cliché.

Ainsi, il est difficile de ne pas adhèrer à la colique généralisée qui se dégage de cette oeuvre, et des ses personnages hauts en couleurs. Je le conseille en tant que chef d'oeuvre de ce genre, avec ses limites, certes, mais qu'on met de coté très vite. Petit bonus, la VF comme la VO passent crème à cette époque !!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 210 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Jb_tolsa Le Dernier Samaritain