Avis sur

Le Dernier Samaritain par Incertitudes

Avatar Incertitudes
Critique publiée par le

J'ai bien aimé ce flic à la Max Payne. Mal rasé, porté sur la boisson, répliques cyniques aux lèvres. En plus sa femme le trompe avec un gros moustachu et sa fille lui parle comme à un chien. La totale.

Pour le reste, on est dans un film d'action de Tony Scott produit par Joel Silver. Un blanc, un noir. Les deux doivent faire équipe bon gré mal gré. Et ça se vanne gentiment entre deux fusillades. Malgré les pains qu'il se prend dans la tronche, rien ne semble altérer la gouaille de Joe Hallenbeck. Et pourtant, les morts pleuvent autour de lui. Il y a du sénateur américain corrompu dans le coup alors...

Il faudra qu'un jour un historien du cinéma ou un spécialiste de Tony Scott s'intéresse à la représentation de la femme dans sa filmographie. Dans True Romance, Alabama se fait passer à tabac. Dans Man on Fire, ce sont des réflexions beaufs à l'encontre de Radha Mitchell. Dans Le Dernier samaritain, les femmes sont soit des stripteaseuses soit des infidèles implorant le pardon à leur mari. Quand elles ne finissent pas criblées de balles. Sans passer pour un bon...samaritain, c'est récurrent chez Tony Scott. Malgré ces maladresses, ça reste un cinéma bourrin, viril, misogyne pour lequel j'ai une grosse part d'affection encore aujourd'hui.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 70 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Incertitudes Le Dernier Samaritain