John McLane vs Joe Hallenbeck

Avis sur Le Dernier Samaritain

Avatar dadujones
Critique publiée par le (modifiée le )

A mon sens, Joe Hallenbeck wins.

Je ne renie pas mon plaisir devant "Piège de Cristal" ou, plus consumériste, devant "Une journée en enfer". Mais au milieu de ces festivals de bonnes mauvaises manières, Le Joe Hallenbeck campé par Bruce Willis dans "Le dernier samaritain" se pose là. Ce Joe Hallenbeck est aussi désabusé que McClane, mais il est beaucoup beaucoup plus cynique, beaucoup plus paumé, et tout en creusant l'ornière du personnage du flic loser-héros, beaucoup plus triste. Je reste marqué par un film de ce calibre (on parle de Tony Scott) où le héros est insulté vertement par sa fille adolescente et où sa réponse de père est d'une violente lassitude étonnante. Déliquescence familiale. Cette scène est d'ailleurs pesante, comme les autres scènes "familiales" le concernant (même si des aspects un peu cul-cul de ce film viendront nous montrer combien pour sa fille, mon père ce héros et bla bla bla). Joe Hallenbeck est un sale con brutal qui perd pied et qui va jouer à la rédemption à l'américaine en faisant des scènes d'action. J'me comprends. N'empêche que s'il est vrai que le standard gunfight/explosion/rédemption est respecté, y'a dans la première moitié du film au moins une noirceur inhabituelle qui fait oublier ces scènes de dépotage.

Oui, Joe Hallenbeck est un sale con attachant/repoussant, plus que John McLane ne l'a jamais été, et quelle que soit ma sensibilité assumée aux opus 1 et 3 de la série des Die Hard.

Joe Hallenbeck, si un jour je suis dépressif chronique et que j'ai un flingue, je te respecterai comme un de mes pairs.

Amen.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 456 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

dadujones a ajouté ce film à 1 liste Le Dernier Samaritain

Autres actions de dadujones Le Dernier Samaritain