Affiche Le Dernier Train de Gun Hill

Critiques de Le Dernier Train de Gun Hill

Film de (1959)

  • 1
  • 2

Gare à tes fesses

C'est un peu le western cousin de 3 h 10 pour Yuma, sorti deux ans auparavant. Dans les deux films, tout est question de ponctualité dans les transports en commun. Le héros (ici un Kirk Douglas grave sans cabotinage) doit amener un criminel se faire juger dans une autre ville. Pour ce faire, il doit prendre le train, celui de 3 h 10 pour Yuma, ou dans le cas présent le 21 heures pour Pawley, le... Lire la critique de Le Dernier Train de Gun Hill

23 4
Avatar Pruneau
8
Pruneau ·

Le train dévie

Inutile de vous le cacher plus longtemps, après la critique enthousiaste de la Prune, je suis fortement déçu. Alors, oui, Kirk Douglas, dans un rôle un peu glacial est pas mal du tout, mais c’est un peu le seul. En fait, il y a quelque chose de bancal dans cette histoire, quelque chose qui ne fonctionne qu’à moitié. Un problème de ton peut-être, comme lorsque Anthony Quinn, qui vient... Lire la critique de Le Dernier Train de Gun Hill

21 3
Avatar Torpenn
6
Torpenn ·

Ici, on n’arrête pas le meurtrier d’une Indienne, on le récompense

Après avoir adapté cinématographiquement un roman qui n'a pas été une grande réussite à sa sortie, le réalisateur John Sturges revient au genre dont il a toujours été maître, le western. Celui-ci nous propose une œuvre alléchante en animant un face-à-face tendu entre deux cow-boys qui n'ont plus à rien à perdre pour aller jusqu'au bout de leurs objectifs, même si cela doit... Lire la critique de Le Dernier Train de Gun Hill

12 15
Avatar LeTigre
8
LeTigre ·

Personnages complexes, thèmes forts, acteurs charismatiques, un beau représentant du genre !!!

Un John Sturges généralement pas très bien estimé, recevant souvent le reproche d'être un simple décalque de "3 h 10 pour Yuma"... Bon si le scénario du "Dernier Train de Gun Hill" a quelques points communs avec celui du Delmer Daves, ils sont suffisamment différents pour qu'on s'intéresse au Sturges comme un film à part entière. Le légitime reproche qu'on pourrait lui faire par contre, c'est... Lire l'avis à propos de Le Dernier Train de Gun Hill

6
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Règlements de comptes à Gun Hill

Ce western désespéré, quelque part entre Règlements de comptes à O.K. Corral et Le Train sifflera trois fois, est une parfaite réussite dans son genre. John Sturges nous offre ainsi une guerre des nerfs mémorable et palpitante entre deux monstres sacrés de l'époque, Kirk Douglas et Anthony Quinn. Le récit entretient habilement un suspense toujours constant qui va crescendo jusqu'à la... Lire l'avis à propos de Le Dernier Train de Gun Hill

7
Avatar Libellool
8
Libellool ·

Duellistes.

Ca m'embêtes un peu mais "Le dernier train de Gun Hill" est le genre de western qui me laisse complètement de marbre, comportant bien plus de scènes de saloon que de fusillades ou de grands espaces, éléments indispensables à mes yeux, aimant plus que tout le genre quand sa suinte le sang et le sable de toute part. Rappelant fortement "Le train sifflera trois fois" et "3h10 pour Yuma", "Le... Lire la critique de Le Dernier Train de Gun Hill

8
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·

LE DERNIER TRAIN DE GUN HILL de John Sturges

Petit maître du western et spécialiste du film d'action, John Sturges rappelle son acteur vedette de "Règlement de comptes à O.K. Corral" ("Gunfight at the O.K. Corral") (1957), Kirk Douglas pour tourner ce nouveau western. Pour les amateurs du genre, le rapprochement avec "3h10 pour Yuma" le grand western de Delmer Daves dont cela pourrait être une variation. Film moins psychologique que le... Lire la critique de Le Dernier Train de Gun Hill

5
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

Critique de Le Dernier Train de Gun Hill par Eric31

Le Dernier Train de Gun Hill (Last Train From Gun Hill) est un western Rape & Revenge réalisé par John Sturges, écrit par James Poe, d'après une histoire de Les Crutchfield produit par Hal B. Wallis et Kirk Douglas (Bryna) qui met en scéne le viol et le meurtre d'une Indienne par deux hommes... qui est l'épouse du shérif Matt Morgan (joué par un très bon Kirk Douglas) qui découvre que... Lire l'avis à propos de Le Dernier Train de Gun Hill

4
Avatar Eric31
7
Eric31 ·

Critique de Le Dernier Train de Gun Hill par Zogarok

1957, John Sturges accède à la gloire avec Règlements de comptes à OK Corral, inspiré de la célèbre fusillade survenue à Tombstone en 1881. Spécialisé dans le western et l'action, ce cinéaste dirigera bientôt Les sept mercenaires (1960) et La grande évasion... Lire la critique de Le Dernier Train de Gun Hill

4 1
Avatar Zogarok
8
Zogarok ·

Dilemme cornélien à Gun Hill

C'est l'un des 4 ou 5 grands westerns de John Sturges qui brille par la qualité de l'interprétation et l'habileté avec laquelle il décrit cette petite ville de Gun Hill en proie à la violence et suspendue à l'attente de voir se dérouler les événements. Une ville tout entière qui marque son hostilité au sheriff Matt Morgan, incarnation de la loi, venu chercher l'assassin de sa femme, et qui... Lire l'avis à propos de Le Dernier Train de Gun Hill

9 7
Avatar Ugly
9
Ugly ·
  • 1
  • 2