Coup pour rien

Avis sur Le Dernier pour la route

Avatar Picomb
Critique publiée par le

Rarement vu des films avec François, mais je sais maintenant pourquoi. Deux faces durant tout le film, celle du «jme fait chier» et celle du «je chiale en buvant du pinard», sérieusement, je suis peut être pochetron moi-même, mais a-t-il réellement une gueule d’alcoolique quand il arrive en retraite ? J’en ai croisé quelque un dans ma vie, y’a pas photo. Donc un film vraiment très faux. Son vieux pote meurt dans ses bras, en tant que spectateur on pouvait se douter que ça arrive à force de répétition que son foie n'allait pas bien et pour illustrer les dangers de la bibine, mais françois il fait quoi la scène suivante ? Tout sourire, il vole la photo de son pote poivrot maquillé de la sorte et va se taper un resto (faux, puis vrai). Si c’avait été la gamine, il aurait peut être encaissé un peu le coup. . Là est le truc le plus insupportable du film, cette tension entre ces deux majeures têtes à claques jouant mal, on la voit arriver dès le début, on la comprend jamais, on voudrait l’effacer de sa mémoire. En fait le film est rempli de tête à claques (sauf peut être l’infirmière « mal baisée », mais il faut aller la chercher loin). Ce qui produit un film que l’on voudrait aussi supprimer de sa mémoire. Mais on comprends trop bien où ils veulent en venir. L’ALCOOL C’EST MAL, PUTAAAIN

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 298 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Picomb Le Dernier pour la route