Les ricochets et les marches de la Butte Montmartre pour UNE FABULEUSE AMELIE

Avis sur Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain

Avatar Jean Noel Rouxel
Critique publiée par le

Rarement un film français aura été aussi féerique et son succès magique (13 nominations au Césars et 5 aux Oscars).
Déjà il y a la voix portée par un André Dussolier émouvant de bout en bout qui nous happe de scène en scène. Puis il y a la valse lancinante et joyeuse de Yann Tiersen.
L’image le gout du travail bien fait comme Jeunet sait le faire.
Après un Alien réussi mais éreintant il revient à ses anciens amours avec un film ressemblant à Delicatessen (1991) et à la Cité des enfants perdus (1995). Cependant il change d'angle narratif et et quitte le conte cruel.
Dès la première scène la camera suit ce 3 septembre 1973 une mouche bleue de la famille des Calliphoridès. Ce volatile n'aura à n’en pas douter de lien avec la création d’Amelie Poulain mais il nous immerge poétiquement dans cette univers teinté de vert et de jaune.
L’histoire du film d’Amelie n’avait pas commencé de façon idyllique avec une non-sélection à Cannes et un Jacob non inspiré. Pourtant des sa sortie les villes se levèrent,les critiques l' encensèrent, les festivals l’acclamèrent.
Cette fable est portée par un jeu d’acteur Magistral. Un épicier arabe au nom de Lucien interpreté par Jamel,Dominique Pinon Satirique, Isabelle Nanty Hypocombriaque, un enquêteur rêveur amené par Kassovitz et une Audrey Tautou MAGISTRAL qui recouvre angeliquement l’affiche d’Amélie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 41 fois
4 apprécient

Jean Noel Rouxel a ajouté ce film à 6 listes Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain

Autres actions de Jean Noel Rouxel Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain