Enième adaptation de la nouvelle éponyme d'Edgar Allan Poe

Avis sur Le Fantôme de la rue Morgue

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Enième adaptation de la nouvelle éponyme d'Edgar Allan Poe (publiée en 1841), après celle de Robert Florey : Double Assassinat dans la rue Morgue (1932) avec Bela Lugosi et sans oublier les autres adaptations (1973 & 1986). C’est au tour de Roy Del Ruth de nous livrer sa propre vision de l’œuvre de Poe, en technicolor et pour une durée rallongée, passant ainsi de 63 à 84 minutes. Si l’histoire n’a plus de secret pour nous, on se demande bien ce que peut nous offrir de nouveau cette nouvelle adaptation. En premier lieu, la couleur, cela apporte un plus non négligeable comparé à la première adaptation. On se souviendra aussi de certaines séquences soutenues par une tension palpable (notamment celle du lancer de couteaux). Mais tout cela ne nous empêchera pas de regretter plusieurs éléments à commencer par le manque de soin apporté aux décors censés représenter Paris au XIXème siècle. En effet, les extérieurs (côté rue) ne ressemblent en aucun cas à ceux de la capitale (par manque de budget, le réalisateur a sans doute due faire avec ce qu’il avait sous la main, c’est-à-dire des décors réutilisés), par contre, les reconstitutions des toits de Paris s’avèrent efficaces bien qu’étant un peu sommaire, on identifie sans grande difficulté la ville où se déroule l’intrigue (ce qui n’est pas le cas des autres reconstitutions à l’architecture diamétralement opposée). Ensuite, on pourra aussi signaler la présence d’un gorille qui pousse des rugissements (!), était-ce volontaire ou le bruiteur n’avait-il pas d’autre son en réserve ? Malgré tout cela, ça ne nous a pas empêché d’apprécier ce thriller à sa juste valeur.

http://qr.net/ivn

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 321 fois
3 apprécient

Autres actions de RENGER Le Fantôme de la rue Morgue