Un film qui donne faim.

Avis sur Le Festin chinois

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Sorti en Asie pour le nouvel an chinois de 1995, Le festin chinois est ce qu'on peut appeler un bon divertissement.
Mais comme on est chez Tsui Hark et qu'on veut appeler plus loin qu'une simple comédie culinaire, ce film est presque une métaphore des arts martiaux, les duels de fins gourmets remplaçant les combats. D'une certaine façon, on pourrait le comparer à Shaolin Soccer pour la même passion folle pour ces disciplines respectives.

Même si je ne suis pas super fan de l'humour chinois, que je trouve souvent appuyé, il y a certaines scènes assez drôles, comme deux personnages qui se font attaquer par un poisson qui est en train de mourir, ou les techniques culinaires qui nous présentés comme des attaques spéciales, ou pour nous autres français, des plats exotiques à cuisiner (de la cervelle de singe !).
Les acteurs en font tous des tonnes, que ce soit le duo Leslie Cheung - Anita Yuen (complètement hystérique), mais il se dégage de ce film une grande sympathie, presque une récréation pour Tsui Hark, où il n'y a aucune violence.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 183 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Boubakar Le Festin chinois