Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Le Feu follet

Le Feu follet

(1963)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 3
  2. 9
  3. 5
  4. 24
  5. 42
  6. 127
  7. 283
  8. 408
  9. 217
  10. 112
  • 1.2K
  • 177
  • 1.2K

Alain Leroy a quitté New York pour subir une cure de désintoxication alcoolique dans une clinique de Versailles. Sa femme, Dorothy, est restée aux États-Unis. Son traitement vient de s'achever. Il est guéri mais éprouve un profond dégoût face à la vie qui ne lui procure plus aucun des plaisirs...

Casting : acteurs principauxLe Feu follet

Casting complet du film Le Feu follet
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Feu follet
VS
Ultima necat.

Ce qui est le plus extraordinaire, le plus angoissant, c’est que chaque minute est lourde, fatidique et obstinée, comme une goutte qui tomberait dans un vase déjà trop rempli. Et lorsque la dernière goutte tombe, le vase déborde, le coup de feu claque et Alain Leroy est mort. Ce n’est pas la dernière goutte qui a tué Alain, pas plus celle-là que n’importe quelle autre, y compris la première qui est tombée, il y a longtemps. Vulnerant omnes, ultima necat ; ce qu’on lisait...

10
L'introspection des autres me fait chier!

Est-ce un film de la nouvelle vague? Ce sont de vrais acteurs qui ne récitent pas de manière scolaire: ce n'est pas de la nouvelle vague. La réalisation comme le jeu des acteurs sont ostentatoires: c'est de la nouvelle vague. On voit par exemple qu'après une réplique, tous les personnages se lèvent de table, ou après une autre, tous s'éloignent. Cette théâtralité non réaliste, c'est de la nouvelle vague. Le film est basé sur l'introspection du personnage principal: c'est de la nouvelle vague.... Lire la critique de Le Feu follet

6 3

PostsLe Feu follet

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (22)
Le Feu follet
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La médiocrité de la lumière

Mes yeux se perdent dans l’immensité du néant. Je regarde cette fenêtre avec ses moulures d’un ancien temps. Assis sur une chaise décrépie, mon esprit s’égare, le reflet du soleil scintillant alors de mille feux. Le soleil est si éclatant qu’il blanchit la ruelle. Une sensation étrange me parcourt : c’est comme si je pouvais alors sentir sa chaleur, me rendre compte que j’étais enfin vivant.... Lire la critique de Le Feu follet

46 2
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·
L’intranquille homme couvert de femmes

Si la neurasthénie vous guette, "Le Feu Follet" pourrait bien vous coucher quelques heures, les Gnossiennes en repeat, volets clos. L'authentique film d’horreur : on peut échapper à Jason, Freddy et consorts ; pas à soi-même. Plus rien n’intéresse ni ne stimule Alain… Construire une œuvre ? Une excuse pour ne pas se suicider.... Lire l'avis à propos de Le Feu follet

1
Avatar Latrouille
9
Latrouille ·
Découverte
Si Rigaut meurt, Maurice Ronet.

Le Feu Follet est une adaptation entreprise par Louis Malle afin de lui permettre a-t-il avoué, de ne pas mettre lui-même fin à ses jours. Le Feu Follet de Drieu-La Rochelle suinte l'intimité des derniers mots qu'on y prononce. Un ton personnel et grave à l'image du visage de Maurice Ronet taillé pour le personnage d'Alain Leroy. La confession des pulsations vers lesquelles Alain a tellement de... Lire l'avis à propos de Le Feu follet

21 5
Avatar Albion
10
Albion ·
"Je n'ai pas très envie de rentrer dans la vie"

Le film commence, c'est pas mal, le noir et blanc est plutôt séduisant. Lydia porte un tailleur dont les revers de la veste reprennent le même motif que sa chemise. C'est beau. Puis Alain retourne dans son centre de cure. Ça discute philosophie. Puis Alain retourne voir ses anciens camarades, comme pour une tournée d'adieu. Et là j'ai vraiment commencé à savourer les dialogues et les échanges... Lire l'avis à propos de Le Feu follet

12
Avatar Kenshin
7
Kenshin ·
Critique de Le Feu follet par denizor

1963, Louis Malle adapte le Feu Follet de Pierre Drieu La Rochelle, écrit en 1931 ; le temps nécessaire pour en changer partiellement le contexte (l’après-Guerre d’Algérie), l’objet d’addiction du héros (de la drogue du livre à l’alcool du film) mais pas d’en changer l’essence, celle d’un homme impuissant face à son destin qui décide de mourir. Le Feu Follet se compose dans... Lire la critique de Le Feu follet

3
Avatar denizor
8
denizor ·
Toutes les critiques du film Le Feu follet (22)
Vous pourriez également aimer...