Avis sur

Le Feu follet par Moorhuhn

Avatar Moorhuhn
Critique publiée par le

Une belle déception pour ce film qui avait tout pour me plaire sur le papier qui ne m'a plus convaincu que ça finalement. Pourtant les qualités y sont à commencer par l'esthétique tout simplement sublime du film. C'est visuellement très beau, la photographie est magnifique et c'est très bien mis en scène en dépit de quelques erreurs techniques (l'équipe de tournage que l'on voit clairement dans le reflet d'une vitre pendant 15 secondes ça passe pas). Mais outre ce genre de ptits détails il n'y a vraiment presque rien à redire sur le plan formel, Le Feu Follet est vraiment très beau.
L'histoire l'est également et avait tout pour me toucher. Cet homme dépressif qui revient à Paris pour revoir du monde et tenter peut-être de s'extirper de son mal-être c'était une bonne idée de base. Mais en fait la seule chose que je reproche réellement au film c'est son jeu d'acteurs. Il est vanté par les rares personnes qui ont vu le film mais pas par moi... D'un point de vue "je te flingue l'authenticité de la scène" c'est pas mal je l'avoue. Je vais peut-être choquer mais pour moi les seuls moments où Maurice Ronet est bon c'est quand il ferme sa gueule car putain il a un visage qui transmet des choses. Mais quand il récite son texte ça te tue l'effet mais avec une force inouïe.

Pour rentrer dans ce genre d'histoire j'avais besoin d'un personnage principal en qui croire mais je n'y ai pas cru. Si j'avais cru en ce personnage je pense que j'aurais adoré ce film, comme quoi ça se joue à peu de choses. Là où le film coince c'est au niveau de l'interprétation (et il n'y a pas que lui). D'ailleurs en y réflechissant le début du film est vraiment lourd, cette scène d'introduction sur une scène d'amour vainement esthétisante ne m'a vraiment pas plu. Là c'était gratuit et au même niveau que le jeu d'acteurs: peu authentique. Je n'y croyais tout simplement pas. Ce côté spirale infernale de la dépression m'a pourtant bien plu, j'avais adoré cette séquence du dîner vers la fin du film et la toute fin du film également (même si ça reste encore plombé par une interprétation médiocre), ces scènes ont une force subjective impressionnante comme durant une bonne partie du film d'ailleurs. Je le répète que visuellement c'est un film réfléchi et très beau, même si on a l'impression de sentir un côté de film fait un peu à la va-vite à cause des quelques erreurs techniques. Néanmoins je ne saurais que conseiller ce film aux amateurs du cinéma français, ce film se rapproche un peu de la nouvelle vague mais il ne m'a vraiment pas touché et c'est dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 360 fois
6 apprécient

Moorhuhn a ajouté ce film à 1 liste Le Feu follet

Autres actions de Moorhuhn Le Feu follet