Affiche Le Golem

Critiques de Le Golem

Film de et (1920)

Frankenstein avant l'heure

Un film qui préfigure sous certains aspects un gros morceau du cinéma fantastique des années 30, le "Frankenstein" de James Whale qui sortira 11 ans plus tard. Même si le cadre global des deux films n'a aucun véritable rapport, il y a tout de même la question centrale de la création d'une créature par l'homme, de son inconscience dans cette entreprise et dans le fait qu'il sous-estime sa... Lire l'avis à propos de Le Golem

11
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

KOM C CHIANT

Dans le genre « Grosse Déception » difficile de faire mieux, j’ai vraiment trouvé ce film mauvais. Techniquement il n’y a pas de défauts majeurs au niveau de la mise en scène, disons qu’à part quelques bons effets visuels l’ensemble ne m’a pas épaté, il n’y a rien de bien transcendant à ce niveau surtout si on prend en compte la photographie du film que j’ai trouvé hideuse. On a constamment... Lire l'avis à propos de Le Golem

4 5
Avatar Moorhuhn
3
Moorhuhn ·

Le Golem, oui, mais avec un petit plus, cela devient...

J'ai eu la chance folle de voir hier soir à la Cinémathèque Française (Paris), ce film bizarre de Paul Wegener, film qui n'est pas tout jeune, et qui n'est pas forcément facile à voir en temps normal sans être dans de bonnes conditions. Or, ce soir-là, à la cinémathèque, surprise extraordinaire : le Golem sera un ciné-concert. Il me serait impossible de me rappeler les noms des seulement... Lire l'avis à propos de Le Golem

Avatar Louis Hyerle
10
Louis Hyerle ·

Déroutant.

Suite à l'expo Golem au musée d'Arts et d'Histoire du Judaïsme, j'avais une folle envie de m'imprégner de l'imaginaire juif ! Les Golems, créatures intrigantes et merveilleuses à mes yeux. J'avoue avoir été déroutée par ce film. Il est en noir et blanc certes, mais surtout, il n'y a aucune bande son, aucun musique. Je m'étais lancée la BO de Wonder Woman, en fond sonore (et certain... Lire la critique de Le Golem

2
Avatar ThydaY
5
ThydaY ·

Du grand muet fantastique allemand

Le Golem est un magnifique film muet de la période expressionnisme allemande ; de toute beauté (en particuliers la scène ou le Rabbin Loew invoque Astaroth) et à l'ambiance plein de mystère Le Golem se regarde avec grand plaisir. Le Golem est un mythe du fantastique au même titre que Dracula ou Frankenstein. Lire la critique de Le Golem

2
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Le Mal en Argile

Le Golem, qui n'est pas la première adaptation au cinéma de cette légende juive, est un film que j'ai toujours voulu revoir depuis que j'avais vu des extraits en cours de cinéma et que l'image de ce monstre inhumain balançant un pauvre être du haut d'une tour m'avait bien marquée. Surtout que j'avais vu le Faust, le Cabinet du Docteur et le Nosferatu. Des grands classiques du cinéma... Lire la critique de Le Golem

1
Avatar RC88
6
RC88 ·

Critique de Le Golem par BaNDiNi

Un film allemand d'il y a longtemps, muet et en noir et blanc qui se permet d'avoir l'étiquette "une des premières histoires d'épouvante du cinéma". L'histoire dans une ambiance de malédiction biblique monte crescendo vers l'inquiétant et se permet des scènes assez efficaces comme celle où le monstre du titre traîne une donzelle morte par les cheveux dans des rues bondées de badauds pétrifiés... Lire la critique de Le Golem

2
Avatar BaNDiNi
6
BaNDiNi ·

Critique de Le Golem par blazcowicz

Quel film mes amis, quel film ! Je ne sais même pas par où commencer. La technique ? Le « jeu » d’acteurs ? Le scénario ? Que de choses à dire ! Classons donc les défauts par ordre croissant, une méthode comme une autre. La musique, elle est oubliable mais pas trop chiante, c’est déjà ça de pris. La mise en scène est figée mais pas trop problématique non plus. Premier défaut sérieux, la photo.... Lire l'avis à propos de Le Golem

1
Avatar blazcowicz
3
blazcowicz ·

Critique de Le Golem par 974_ES

Un film que je dirai qu'il est un peu mou, les 20 premières minutes ne m'a pas emballé. Le film a néanmoins quelque qualité, notamment, il y a plusieurs scènes qui sont globalement réussis : je pense surtout à la séquence quand il va réanimer le golem et aussi ces plans avec des décors déformés. L'œuvre intéresse aussi par des intertitres très peu utilisés, ce qui fait de lui un pur objet... Lire la critique de Le Golem

Avatar 974_ES
6
974_ES ·