Le Golem, oui, mais avec un petit plus, cela devient...

Avis sur Le Golem

Avatar Louis Hyerle
Critique publiée par le

J'ai eu la chance folle de voir hier soir à la Cinémathèque Française (Paris), ce film bizarre de Paul Wegener, film qui n'est pas tout jeune, et qui n'est pas forcément facile à voir en temps normal sans être dans de bonnes conditions.
Or, ce soir-là, à la cinémathèque, surprise extraordinaire : le Golem sera un ciné-concert. Il me serait impossible de me rappeler les noms des seulement deux musiciens qui étaient là en bas à droite de l'écran, avec leur piano - synthé - batterie - amplis... Je remercie ces deux personnes, de nous avoir offert ça : une atmosphère poétique, lourde, pleine de sensations, j'ai réussi à retenir une larme juste avant la fin... Tout résidait dans leur ré-interprétation : une sorte concerto acoustique/amplifié progressif, profond, léger, dur à décrire...
Cette atmosphère, qui suivait la logique de l'originale, a rendu chaque regard plus soutenu, chaque architecture (déjà surprenante) mystique ou onirique...
En plus de cette particularité, en ce qui concerne l'image, c'est magnifique : les effets spéciaux marchent à leur manière, rendant les scènes déroutantes, l'architecture de la chapelle est purement pyranésienne et est filmée comme telle, produisant une ambiguïté et un espace bien plus grands... Et le Golem, ce personnage... Il est probablement plus humain qu'un humain, c'est peut être ce que cherche à nous dire Paul Wegener.

Si ce n'est pas déjà fait, découvrez ce film, prenez le temps, même avec sa bande son originale très abîmée, allez-y. C'est un monument.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 307 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Louis Hyerle Le Golem