Affiche Le Goût du saké

Critiques de Le Goût du saké

Film de (1962)

Simple et efficace

Ici encore, Ozu signe un beau film humain où il met en scène des personnages qui devront faire face au changement que la vie amène. L'humour a sa place et les tourments des personnages sont traités avec une amère douceur. La fin procure un mélange de sentiments contrastés. "Le goût du Sake" est un film à voir! C'est aussi le dernier film du réalisateur. Lire l'avis à propos de Le Goût du saké

Avatar Cinézumi
8
Cinézumi ·

Critique de Le Goût du saké par Ygor Parizel

Y. Ozu est le cinéaste de la mutation de la Société japonaise. À travers cette chronique familiale, l'auteur nous montre le Japon entrain de s'occidentaliser, les moeurs des gens changent et ils tentent de garder leurs traditions, une vraie étude sociologique. Il y a de la fraîcheur dans les personnages, une petite pointe d'humour et surtout des dialogues sobres dans ce scénario. La... Lire la critique de Le Goût du saké

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

La vie qui coule...

Film sur le vieillissement, la condition féminine au Japon. Plein de douceur, de finesse, d'humanité. Une lenteur poétique dans les gestes du quotidien, de la vie familiale traditionnelle... Un monde appelé à disparaître. A déguster comme des haïkus ... Sobriété , distinction, et humanité. Lire l'avis à propos de Le Goût du saké

Avatar guidez
9
guidez ·

L'alcool et le temps, deux fleuves aux cours indomptables

/SPOILERS/ Le goût du saké est un film cultivant les ambiguïtés, avec un fil conducteur : le temps s’écoule comme l’alcool, les deux produisant le même effet sur les vieux pères de famille, solitude et mélancolie. La première ambiguïté du film tient dans le public qu’il cible. J’ai parfois eu l’impression de ne pouvoir tirer du film toute son intelligence, toute sa force, du... Lire l'avis à propos de Le Goût du saké

1
Avatar clownatorus
6
clownatorus ·

Alcool à 90°

L'angle droit, c'est bien, ça partage une droite en deux angles égaux, et instinctivement on voit qu'il y a quelque chose de carré. Du coup ça rassure : quand les choses sont droites, on peut regarder la caméra droit dans les yeux, et avec elle les choses qui nous entourent. L'angle droit, il nous fait croire que les choses sont dans l'ordre, et que si ordre il y a, alors temps il n'y a plus,... Lire l'avis à propos de Le Goût du saké

1
Avatar Mayeul TheLink
8
Mayeul TheLink ·

Sakément tristre

Dernier film de Yasujirô Ozu, le Goût du saké met en scène un père qui se résout à marier sa fille, au risque de finir seul. Au niveau formel, le film est extrêmement composé. Plan intérieur avec un seau rouge au premier plan, un lustre jaune au fond, on assiste entre deux dialogues à un diaporama de tableaux sobres et élégants. Plus triste que d'habitude, le propos du film est encore plus... Lire la critique de Le Goût du saké

1
Avatar Llywel
7
Llywel ·

Critique de Le Goût du saké par EIA

Un film charmant sur la solitude, la vieillesse, la place de la femme dans la société japonaise... Les acteurs sont bons. Le scénario est bon. Il y a de jolis plans ( j'aime beaucoup ceux où l'on ne fait que voir passer, au bout d'un couloir, des figurants), il y a aussi à mon goût des plans inutiles ( trop de gros plan sur les enseignes, et pourquoi ces deux plans sur un lustre?), et... Lire l'avis à propos de Le Goût du saké

2 3
Avatar EIA
7
EIA ·