Les Charlots se politisent !

Avis sur Le Grand Bazar

Avatar Redzing
Critique publiée par le

"Le Grand Bazar" est souvent considéré comme le meilleur des Charlots (ou le moins mauvais selon leurs détracteurs). Ici, nos quatre amis vivent en cité ouvrière, et se font virés de leur usine. Les voilà contraints à vivre de petits boulots, jusqu'à ce qu'un énorme hypermarché ouvre, ce qui menace sérieusement le commerce de leur meilleur ami épicier.

Si la réalisation est à peine plus professionnelle que dans leurs autres films, l'intérêt du "Grand Bazar" réside d'abord dans des gags assez amusants dans l'ensemble. On n'échappe pas à quelques débilités, mais on y retrouve pas mal d'humour absurde, et des combines surréalistes pour piquer dans les hypermarchés. Puis, le film bénéficie de seconds rôles solides, tel que Michel Galabru en épicier déterminé, Michel Serrault en directeur de grand surface, ou une petite apparition de Coluche, alors peu connu.

Enfin, le film est notable pour son fond politique, chose inédite chez les Charlots. La critique de la mondialisation (l'hypermarché qui menace les petits commerces, baisse les prix et la qualité) peut paraître facile et populiste. Mais elle est sincère, toujours d'actualité, et amène à une conclusion très cynique pour une comédie légère.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 19 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Redzing Le Grand Bazar