Avis sur

Le Grand Bleu

Avatar T_wallace
Critique publiée par le

J'avais tout essayé : les somnifères, les relaxants chimiques, les relaxants à base de plante, les anxiolytiques, l'homéopathie, j'ai consulté un neurologue qui m'a fait passer une polysomnographie et m'a prescrit un traitement à base d'amphétamines pendant un an afin de rétablir un rythme de sommeil normal.

On m'avait conseillé de manière plus ou moins avisée de cesser de boire du café, de me faire un bon film, d'éviter les jeux vidéos le soir, de lire Proust, de lire Aristote, de fumer un joint avant de me coucher, de m'adonner à diverses activité physiques dont le sexe et/ou la masturbation, de faire des exercices de respiration, de relaxation, de consulter un psy, un acuponcteur, un hypnotiseur, et même un micro-palpeur assermenté (véridique), d'arrêter de me torturer l'esprit avec de citations du genre "toutes les eaux sont couleur de noyade", de faire le noir complet dans ma chambre, de porter un pyjama violet et surtout pas rouge, de m'orienter la tête vers le nord, vers l'est, de mettre mon oreiller face à la porte de la chambre, de porter des bouchons d'oreille, un cache yeux, de fermer la fenêtre, d'ouvrir la fenêtre mais de fermer les volets, d'ouvrir les volets, rien n'y faisait, je ne dormais plus.

J'ai employé les grands moyens : je me suis pris des cuites qui m'ont fait sombrer dans le sommeil agité et sans rêves de l'alcoolique, j'ai tenté de me faire taper sur la caboche par un ami peu scrupuleux après avoir vu Fight club, je me suis lancé dans des parties d'échec sans chronomètre sur internet, j'ai écrit et relu des centaines de fois le récit de mes rêves, et les conséquences ont été désastreuses.

J'ai perdu ma copine, mes études sont passées à la trappe, mon compte en banque s'est mis en grève reconductible, mon addiction à la boisson croissant de manière inversement proportionnelle, mon visage a pris l'apparence de la face cachée de la lune, mes amis sont devenus de vagues connaissance puis m'ont oublié, mes parents n'ont pas plus supporté mon irascibilité constante et m'ont déshérité, mon colocataire a fait changer les serrures en mon absence, les services sociaux m'ont menacé d'une mise sous tutelle, alors je suis allé trouver mes grands-parents en dernier recours, pensant qu'une retraite à la campagne pourrait peut-être me faire du bien.

Et ma grand-mère, un après-midi où j'errais sans but dans la maison, a eu l'idée de me faire voir Le grand bleu. Et jusqu'alors, je crois n'avoir jamais aussi bien dormi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2986 fois
117 apprécient · 19 n'apprécient pas

T_wallace a ajouté ce film à 1 liste Le Grand Bleu

Autres actions de T_wallace Le Grand Bleu