Affiche Le Grondement de la montagne

Critiques de Le Grondement de la montagne

Film de (1954)

  • 1
  • 2

À maux couverts

Le drame dans toute sa simplicité ! Parce qu'il est inutile d'en faire beaucoup pour émouvoir ! Parce que la plus brillante des mises en scène peut également être la plus discrète ! Parce qu'un grand cinéaste n'a pas besoin de moult artifices pour emporter l'adhésion du public ! Parce que l'excellence réside également dans la simplicité ! Et qu'a ce jeu-là, Naruse excelle plus qu'un autre.... Lire la critique de Le Grondement de la montagne

31 6
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

Un air de famille

Alors que Naruse m'avait tout simplement subjugué et bouleversé avec Nuages flottants, je retrouve ces sensations avec Le Grondement de la montage, où il dépeint la vie d'une famille où parents et enfants vivent sous le même toit. L'une des forces de Le Grondement de la... Lire l'avis à propos de Le Grondement de la montagne

27 6
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Critique de Le Grondement de la montagne par FeedMe

Le Grondement de la Montagne c'est un film que j'ai choisi dans une liste sur SC au hasard. Je ne sais pas de quoi ça parle, ne sais rien de cette culture, ne connais pas le réalisateur (et encore moins les acteurs), ni ce qu'il a fait avant-après, pourquoi, comment… Je ne peux donc comparer ce film à d'autre du genre, ni dans sa filmographie pas plus que le contextualiser historiquement et... Lire la critique de Le Grondement de la montagne

25 9
Avatar FeedMe
9
FeedMe ·

Pudeur et tremblements

Pour tenter de comprendre la grandeur du cinéma japonais, il est indispensable de questionner son cadre. La problématique est féconde : comment expliquer qu’au sein d’une telle épure puisse surgir une émotion si profonde ? À première vue, l’étroitesse est le maitre mot, et le titre du film de Naruse, qui pourrait nous conduire vers un lyrisme élégiaque, semble... Lire l'avis à propos de Le Grondement de la montagne

19 4
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Un sentiment indicible

J'avais déjà beaucoup aimé Le Repas de Naruse, le côté intimiste de ce film, mais avec Le Grondement de la montagne, c'est l'émotion portée à son comble dans cette relation très forte faite d'empathie et de complicité entre une belle-fille et son beau-père. Comme précédemment, on retrouve Setsuko Hara merveilleuse actrice qui excelle dans les rôles de femme sacrifiée, confinée aux tâches... Lire l'avis à propos de Le Grondement de la montagne

48 25
Avatar Aurea
9
Aurea ·

Le mariage est un naufrage mais le film ne l'est absolument pas !!!

Dans son roman, Yasunari Kawabata se concentrait sur deux thèmes "la vieillesse est un naufrage" et "le mariage est un naufrage" ; pour l'adaptation, Mikio Naruse lui a préféré se focaliser surtout sur le second. Mais bien lui en a pris, car il réalise sans conteste un de ses meilleurs films où il donne une touche ozuesque par son sujet sans pour autant perdre de se personnalité car au... Lire l'avis à propos de Le Grondement de la montagne

11 7
Avatar Plume231
9
Plume231 ·

Critique de Le Grondement de la montagne par Maqroll

Une femme, insatisfaite de sa vie conjugale, va peu à peu se rapprocher de son beau-père dont le propre couple est tout aussi vacillant. Très beau tableau de la condition des femmes au Japon au milieu du XXe siècle. Film intimiste et pudique aux images superbes et à la direction d’acteurs impeccable… Ce sont d’ailleurs les caractéristiques de tous les films de Naruse, cinéaste japonais moins... Lire la critique de Le Grondement de la montagne

7 1
Avatar Maqroll
8
Maqroll ·

Critique de Le Grondement de la montagne par Alligator

août 2010: Incroyable Naruse! Il continue de me surprendre, de m'interpeller là où je ne l'attends pas. Dans ce mélodrame conjugal, il se paie le luxe de jouer avec les codes du genre, peut-être même avec le bon sens. D'abord, on découvre avec une grande finesse d'écriture et un sens du rythme toujours aussi bien rodés les différents personnages qui forment une famille dans la banlieue de Tokyo.... Lire l'avis à propos de Le Grondement de la montagne

6
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Naruse ou les vistas embuées

Encore une magnifique drame signé par Naruse qui fait d'autant plus d'effets que le film prend le temps de s'installer pour mieux s'imposer sur la durée. On pourrait d'ailleurs dire que le film est découpé en différents actes qui correspondraient à autant d'émotions : il y a la courtoisie un peu lisse, l'impuissance, la révolte, la douleur et l'apaisement qui s’enchaînent avec une discrète... Lire la critique de Le Grondement de la montagne

5
Avatar anthonyplu
9
anthonyplu ·

Une affaire de famille

Considéré comme le 4ème larron du grand cinéma japonais classique avec Kurosawa, Ozu et Mizoguchi, Mikio Naruse n'en demeure pas moins un cinéaste dont l’œuvre possède une ampleur et une teneur qui en fait l'un des maîtres du 7ème art nippon, donc du 7ème art tout court. Pour ce film, il aborde la thématique familiale, et la filiation avec Ozu est forcément immédiate et donne à réfléchir sur... Lire l'avis à propos de Le Grondement de la montagne

3
Avatar Philippe Quevillart
9
Philippe Quevillart ·
  • 1
  • 2