👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Le Guépard

Sergent_Pepper
9

Dans ce luxe qui s’effondre

[Série "Dans le top 10 de mes éclaireurs : Confucius] Le voyage dans le passé que propose le Guépard n’est pas vraiment nouveau. Le cinéma à compris, dès son plus jeune âge, à quel point il pouvait...

Lire la critique

il y a 7 ans

SBoisse
10

La fin d’un monde

Avant d’être un film, Le Guépard est l’unique roman d’un extravagant écrivain. Giuseppe Tomasi, 11e prince de Lampedusa et 12e duc de Palma, et le dernier mâle d’une famille que des biographes...

Lire la critique

il y a 2 ans

DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef

Gare au bal, dis !

J'avais envie de jacter de "Apocalypto" de Gibson et je me suis dis non, dis deux ou trois mots sur "Le Guépard" d'abord, ça parle de la même chose : du monde qui bascule. Quand on me parle de...

Lire la critique

il y a 8 ans

Docteur_Jivago
10

À cheval entre deux mondes

Quelle claque ! À peine remis de La Dolce Vita de Fellini, voilà Visconti qui me met face à Le Guépard, oeuvre d'une immense richesse, défiant l'épreuve du temps et s'approchant de la perfection,...

Lire la critique

il y a 6 ans

guyness
8
guyness

Félin pour l'autre

Comme certains de ses amis palmés, (non, pas des canards) Le guépard fait parti de ces films quasiment impossibles à analyser ou chroniquer, au vu des tonnes de production quasi-littéraires qui se...

Lire la critique

il y a 11 ans

Tryphon
8
Tryphon

Le Guepard ou le prequel du Parrain.

Ici tout brille, tout est clinquant mais sans jamais être vulgaire. Les destins croisés du Prince de Salina et de Tancredi servent à mettre en lumière la décadence de la noblesse et l'avènement de...

Lire la critique

il y a 11 ans

Ugly
9
Ugly

Les fastes d'une aristocratie sur le déclin

Avec cette traduction cinématographique d'un roman célèbre en Italie, Luchino Visconti réussit son chef-d'oeuvre absolu, qui résume tout son style, en tout cas, en fervent admirateur du cinéaste,...

Lire la critique

il y a 5 ans

Psychedeclic
9
Psychedeclic

Les fauves se cachent pour mourir

"Nous sommes les guépards, les lions ; après nous viendront les chacals, les hyènes". Cette phrase lucide et désenchantée, prononcée par un Burt Lancaster au sommet de son charisme dans le rôle du...

Lire la critique

il y a 11 ans

Watchsky
9
Watchsky

Le Temps Figé

Dans ses premiers films, Luchino Visconti affichait ouvertement son adhésion au néo-réalisme italien et au communisme. En effet, le réalisateur dénonçait dans un style âpre la situation épouvantable...

Lire la critique

il y a 9 mois

Alligator
10
Alligator

Critique de par Alligator

La première fois que j’ai vu ce film, je devais avoir 12 ou 13 ans. J’étais complètement passé à côté, évidemment. Ce film parle avec force mais avec également beaucoup de finesse et d’élégance...

Lire la critique

il y a 3 ans