MOI, je vais tuer un dragon avec une brouette !

Avis sur Le Hobbit : La Désolation de Smaug

Avatar Cobalt
Critique publiée par le (modifiée le )

La suite du Voyage COMPLÈTEMENT inattendu est arrivé en France, le 11 décembre et évidemment, il a eu un immense succès le premier jour de sa sortie.
Nous retrouvons donc ce cher Bilbon et ce bon vieux Legolas, oui Legolas fait partie des personnages de cette Désolation. Choix commercial ou scénaristique nul ne le sait...
Donc la compagnie continue son chemin et tombe sur UNE FORET NOIRE (incroyable !) et la Gandalf reçoit un mail et apprend qu'il doit partir très loin pour vérifier des hypothèses et laisse donc les nains seul finir leur quête. Et donc la compagnie traverse cette foret et rencontre, des araignées géante et des elfes. Capturé par ces derniers, les 13 nains se retrouvent en prison et c'est grâce a l'aide de Bilbon rendu invisible par l'Anneau Unique que les nains s'en sortent et poursuivent leur voyage jusqu’à atteindre Esgaroth et rencontrent Bard, et après maintes péripéties, ils arrivent ENFIN a Erebor et donc s'en suit la bataille finale de ce film qui est conclut par des phrase épique :
'' Je suis le Feu.
Je suis la Mort.''
"Mon dieu ! qu'a vont nous fait !?" (c'est beaucoup mieux dit dans le film...)

Ce film est bon, voire très bon mais le véritable et d'ailleurs le seul problème de celui-ci est qu'il est lent, extrêmement lent, pas par le manque de scène d'action (vous allés en bouffer) mais par le scénario trop brodé et qui rajoute continuellement des détails et des nouveaux problèmes qui freine le film et donc qui passe a coté de l'essentiel. Faut dire que le Hobbit (le livre) est court, beaucoup plus court que le Seigneur Des Anneaux et que par conséquent, les films en rajoutent et en rajoutent pour combler le vide du livre et pour permettre aux films d'atteindre les 3h.
Le seul et autre petit problème du film c'est la fin qui certes donne envie de s'arracher les cheveux parce qu'on n'en veut plus mais parce que cette fin ne laisse aucun suspense s'installer ! On sait pertinemment que Smaug va à Esgaroth et qu'il va se faire tuer par Bard, point barre !
Pour les cotés positifs, le charismes des personnages, les effets spéciaux, les scènes d'action...
Pour conclure, je trouve qu'une phrase dit dans le Seigneur Des Anneaux convient a merveille pour Le Hobbit 2 :
''comme du beurre que l'on aurait étalé sur une tartine trop grande...'' alors le beurre est de très bonne qualité, la tartine aussi mais voila c'est trop, beaucoup trop !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 396 fois
4 apprécient

Autres actions de Cobalt Le Hobbit : La Désolation de Smaug