Franchement, y'a que Bilbo qui s'y attendait pas

Avis sur Le Hobbit : Un voyage inattendu

Avatar Elkala
Critique publiée par le

Presque 10 ans, une fin du monde ratée et une crise sans fin, voilà ce qu'il aura fallu attendre pour remettre les pieds dans la Terre du Milieu sous sa version cinématographique, d'ailleurs si vous voulez aller la voir en vrai, allez en Nouvelle-Zélande, car Peter Jackson a du en faire la meilleure pub touristique qui ait jamais existé.

Bilbo le Hobbit précède le Seigneur des Anneaux et y met en place tous les éléments qui vont amener à la trilogie littéraire qui a popularisé et magnifié le genre de l'heroic-fantasy, mais c'est avant tout un émerveillement enfantin, la découverte à travers les yeux d'une personne tout à fait innocente (en l'occurrence Bilbo) d'un monde loin de l'être et sombrant petit à petit dans les ténèbres.

Ce voyage inattendu est en fait l'arrivée à maturité de Bilbo, ce qui correspond à la première partie du livre, et surtout sa rencontre avec Gollum où il trouve l'anneau (à moins que l'anneau le trouve lui, vu que c'est un sacré coquin cet anneau).

Martin Freeman est très bien dans ce rôle d'aventurier peu doué s'affirmant petit à petit (à mettre en parallèle avec H2G2 où toutes proportions gardées, il joue le même type de rôle). En fait, tout le casting est bien choisi, chaque nain a sa partition, Gandalf est dans une partition moins grave, comme d'ailleurs l'ensemble du film, bref à part les elfes qui sont toujours aussi énervants (et du coup qui sont aussi très bien dans leur partition), tout va bien.

Bilbo le Hobbit était avant tout un livre pour enfant, le film suit le même principe, plus joyeux, avec des scènes rappelant parfois un peu du Disney (les nains débarrassant la table), et une musique plus entraînante mais sachant changer de rythme dans les moments quelque peu plus graves. Les animations sont aussi d'excellente facture, sauf un passage sur le dos des aigles où j'ai vraiment eu l'impression que l'animation avait été mal incrustée au décor.

En fait, le seul problème, c'est qu'il faille attendre pour voir la suite, mais avec cette qualité là, nous pouvons être patients, le Hobbit s'inscrit dans la droite lignée de son aîné au cinéma et restera sûrement inoubliable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 803 fois
18 apprécient

Elkala a ajouté ce film à 1 liste Le Hobbit : Un voyage inattendu

Autres actions de Elkala Le Hobbit : Un voyage inattendu