Ma crique du film Le Jeune Karl Marx

Avis sur Le Jeune Karl Marx

Avatar Alice_Biger
Critique publiée par le

Raoul Peck, réalisateur de "I Am Not Your Negro", suit quatre années de la vie du philosophe, Karl Marx de 1844 à 1848. Le film aborde sa rencontre déterminante avec Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel Allemand. Il retrace la naissance de la doctrine communiste à travers des scènes de discussions avec les jeunes Hégéliens, Proudhon, les membres de la ligue des justes.

Malgré un vocabulaire assez soutenu, on est pas perdu, pas besoin d’être un spécialiste de la philosophie. Le réalisateur réussit à recréer efficacement l’Europe du XIXe siècle grâce aux décors et costumes et pousse le réalisme en faisant parler les protagonistes en allemand, en anglais ou en français. August Diehl et Stefan Konarske interprètent Karl Marx et Friedrich Engels avec beaucoup de mordant et de passion ces deux révolutionnaires, leurs débats « sans fin » apportent beaucoup au rythme du film.

Mention spéciale pour Vicky Krieps dans le rôle de Jenny Marx, formidable en femme forte et impliquée dans les combats de Karl Marx. La place et le rôle des femmes sont un vrai plus dans le film, elles ne sont pas reléguées au second plan, elles sont égales et solidaires.

Le film se déroule à la fin du 19e siècle, mais on ne peut pas s’empêcher de trouver des similitudes avec notre époque actuelle. Les dernières images sur la musique de Bob Dylan nous montrent que malgré les avancées le monde n’a pas tant changé.

Le Jeune Karl Marx est un film historique passionnant. Il donne envie de (re) découvrir les textes du philosophe, particulièrement « le Capital » et mériterait d’être un complément aux cours d’histoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 119 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alice_Biger Le Jeune Karl Marx