Est-ce que c'est toi John Wayne ? Ou est-ce que c'est moi ?

Avis sur Le Jour le plus long

Avatar Poule Mouillée
Critique publiée par le

Note importante : Ceci est une critique du film vu en VF. Une VF super vilaine car elle change toute la vision du film. En plus, j'avais fait une superbe intro. M'enfin, si ça vous tente, lisez. Je laisse un avis assez abstrait sur le film en VO (tout simplement car je l'ai pas vu) dans le dernier paragraphe. Appréciez tant que vous pouvez !

Vu que j'ai plus d'intro, je commence direct avec un résumé du film :

  • Ouverture sur un casque renversé et POM POM POM POOOOM

Quoi tu connaîs pas la 5e de Beethov ?

  • On commence avec 30 minutes de nazis à l'accent germanique plus que ridicule, qui disent GrüssGot ! et dont le principal sujet de conversation est "Ach attenzion, lez alliés font débarkér 'Tans le Nord, et zûrement pas un chour de pluie, et zûrement pas le 6 chouin" (c'était ma transcrption graphique de l'accent allemand)

Traduction : Attention ! Les alliés sont sans aucun doute prêt à débarquer ! Mais sûrement pas en Normandie, cela n'est pas logique, et pas le 6 juin, il fait terriblement moche ce jour là !

  • Puis on a les premières attaques en Normandie sur Sainte-mère-l'église, une ville qui sent bon la campagne française et le petit Jésus. Un lâcher d'éclaireur en parachutiste. Là dedans, une scène m'a vraiment plu, celle du parachutiste qui reste coincé sur l'église, doit rester immobile, et ne pouvant rien faire d'autres que voir son équipe se faire massacrer.
  • Et au bout d'1h30 : Oh mein Got ! Das ist die Débarquement ! Bon là, je raconte pas, c'est trop long et ça dure jusqu'à la fin.

Pour résumer tout ça, le débarquement a été ma partie préférée alors que c'est celle où j'en attendais le moins. Il n'y a pas d'histoire, si ce n'est les troupes avançant sur les côtes françaises. On a droit a défilé de gens sympathique (Henry Fonda, John Wayne, faire la liste serait interminable). Et ce qui est fort là dedans, c'est que les réalisateurs arrivent à coller des scènes comiques (Bourvil qui débarque avec le champagne, le régiment écossais de Sean Connery et sa cornemuse...) avec d'autres passages qui font froid dans le dos (les parachutistes pendus, pour ne citer qu'un exemple).
Et le meilleur, c'est la fin : le faux happy end ! Un lieutenant débarque, dit "on ne sait pas qui est le vainqueur" et pan ! on enchaîne sur des troupes qui chantonnent (passage qui m'a fait pensé à la fin de Full Metal Jacket), et retour à la toute première image du film.

En conclusion, le jour le plus long est un film qui a le mérite de tracer un combat avec non seulement une rigueur de historique, mais aussi une impartialité vis à vis des camps. Il respecte également le casting avec les rôles (Bourvil joue un français, Sean Connery joue l'écossais, John Wayne l'américain...)

Note sur la VO comme je l'avais dit au début, si seulement vous pouviez suivre... : il semblerait que cet accent germanique disons... hors du commun soit uniquement lié à la VF. Apparemment, la VO est plus sympa et semble les traiter sur un pied d'égalité.
La VO donne une toute autre vision du film que je ne peux m'empêcher n'apprécier, il n'y a pas de camps meilleurs, contrairement à ce que laisse supposer le doublage. Ceci ne m'est pas totalement absurde, car il y a quelques scènes vues ainsi (l'anniversaire du général, ou l'allemand sous le bunker sous les bombes).

VF de merde

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 388 fois
5 apprécient

Poule Mouillée a ajouté ce film à 10 listes Le Jour le plus long

Autres actions de Poule Mouillée Le Jour le plus long