Affiche Le Journal d'une fille perdue

Critiques de Le Journal d'une fille perdue

Film de (1929)

  • 1
  • 2

Critique de Le Journal d'une fille perdue par Rawi

Nous sommes plongés dans l'Allemagne du début du siècle dernier au sein d'une famille bourgeoise et aisée. La jeune fille de la maison, Thymiane, charmante, jolie, douce et bien élevée. Elle est dans le coeur de son adolescence et fête le jour béni de sa communion solennelle. Le père de la jeune fille, pharmacien, veuf, renvoie la gouvernante car elle a un encombrant au niveau du bassin.... Lire la critique de Le Journal d'une fille perdue

35 5
Avatar Rawi
9
Rawi ·

Séduite et abandonnée

Toute grâce et toutes nuances dans l'éclat doux de ses seize ans elle a la candeur des enfances et les manèges innocents... Car Thymiane, comme le pur amour de Verlaine a seize ans, visage d'ange, casque de cheveux noirs et regard intense, apparition blanche et virginale, cou de cygne et grâce de danseuse pour fêter sa... Lire l'avis à propos de Le Journal d'une fille perdue

61 26
Avatar Aurea
10
Aurea ·

« Ein wenig mehr Liebe und niemand kann verloren sein auf dieser Welt »

Festival Sens Critique 3/16. Chef d’œuvre du récit d’initiation, Journal d’une fille perdue est la preuve éclatante de la maitrise absolue de toute la grammaire cinématographique dès le plus jeune âge de cet art. Le premier jour de la vie de Thymiane est celui de sa confirmation. Deux motifs, celui de la robe blanche et du livre vierge qui lui est offert, ouvrent avec espoir une destinée qui... Lire la critique de Le Journal d'une fille perdue

26 4
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

"Il n'y a que Louise Brooks..."

Alors qu'il voulait adapter "L'ange bleu" (finalement réalisé par Josef Von Sternberg), Georg W. Pabst s'attaque finalement au roman "Le Journal d'une fille perdue" de Margarete Böhme. Il nous fait suivre le destin de Thymiane, fille d'un pharmacien qui va peu à peu se retrouver rejetée par sa famille et ses proches après un acte horrible qu'elle aura subi. Peu de temps après le sulfureux chef... Lire l'avis à propos de Le Journal d'une fille perdue

24 5
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Loulou ? Non moi c'est Thymiane...

Premier Pabst, premier Louise Brooks. Donc pour la petite histoire, j'ai cru que je regardais Loulou tout le long..., alors qu'il est évident qu'il est question ici d'un journal intime et d'une fille perdue... Ce n'est qu'en lisant la critique de Loulou d'Auréa que le doute me vint, la critique de Raf m'ayant auparavant confortablement installée dans mon erreur puisque tout est identique ici-même.... Lire l'avis à propos de Le Journal d'une fille perdue

23 16
Avatar drélium
7
drélium ·

Louise, fascinante et­ troublante.

La beauté silencieuse : Je n'aurais qu'un mot­ : F A S C I N A N T ­! Fascinantes la pureté­ et la beauté de Louise Brooks. Fascinant ­son regard de braise,­ tour à tour innocent­, d'une douceur angél­ique, puis incendiair­e et brûlant. Comment peut-elle exp­rimer autant de senti­ments en un seul rega­rd... Être gracile, fragile­, évanescent,... Lire la critique de Le Journal d'une fille perdue

27 17
Avatar BLUE
10
BLUE ·

Critique de Le Journal d'une fille perdue par Alligator

Je ne connaissais pas Pabst. De Louise Brooks je ne connaissais qu'une icone en fait, ces photographies du temps jadis, cette coupe garçonne et c'est tout. Autant dire que le ton résolument comique, la mise en scène très rythmée, les gueules cassées que constitue le casting ont jalonné mon visionnage d'autant de surprises ; il est entendu qu'elles ont été fort agréables. Mais ce film n'est pas... Lire l'avis à propos de Le Journal d'une fille perdue

4
Avatar Alligator
9
Alligator ·

Splendeurs et misères de la jeune Thymiane

Récit du passage à l'âge adulte dans une société bourgeoise froide et exigeante, Le Journal d'une fille perdue est un film qui touche et qui frappe, tout en restant infiniment subtil. Le film montre les errances de Thymiane, incarnée par Louise Brooks, après le suicide de sa gouvernante le jour de sa communion solennelle. Troublée, elle rejoint dans la nuit l'assistant libidineux de son père.... Lire la critique de Le Journal d'une fille perdue

3
Avatar Nolwenn-Allison
10
Nolwenn-Allison ·

Ich bin ein Kausette

Thymiane, c'est un peu la fille qui débarque d'un conte de fées au milieu d'une cité médiévale. Les hommes sont des truands, des pervers ou des barraques sans cervelle. Les femmes sont manipulatrices, naïvement écervelées ou des fleurs inconscientes du danger. Pourtant ce sont elles qui ont la part belle : belles, organisées dans le malheur, innocentes de candeur. Émancipées, indépendantes et... Lire la critique de Le Journal d'une fille perdue

2
Avatar oncletom
8
oncletom ·

Critique de Le Journal d'une fille perdue par AMCHI

Ce film fit scandale à sa sortie et l'on comprend pourquoi en le voyant car Le Journal d'une Fille perdue est très cru même si Georg Wilhelm Pabst joue surtout sur les allusions. Un récit sombre et cruel soutenu par une mise en scène vivante et de bons acteurs. Lire l'avis à propos de Le Journal d'une fille perdue

2
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·
  • 1
  • 2