Un chat et une souris dans un manoir

Avis sur Le Limier

Avatar Libellool
Critique publiée par le

Malgré le fait que Mankiewicz s'impose des limites de départ très restreintes (on pense un peu au théâtre), comme la présence de deux uniques acteurs et une action sous forme de huis-clos se déroulant exclusivement dans un manoir, son dernier film ne souffre pourtant d'aucune lenteur et ne fait éprouver aucune lassitude durant ses 2 h 20. La confrontation psychologique à laquelle se livrent les deux personnages, traversée par des moments tout aussi bien légers qu'extrêmement tendus, captive de bout en bout grâce à des situations absurdes et cocasses très bien trouvées, ponctuées de quelques twists réjouissants relançant sans cesse notre intérêt.

Sans oublier bien sûr la marque de fabrique de ce grand réalisateur, à savoir des dialogues finement ciselés tous plus brillants, vifs et intelligents les uns que les autres. Certaines répliques pleines de nostalgie évoquent avec malice les changements de mœurs entre les premiers films du réalisateur et ce dernier, tandis que l'industrie du cinéma en prend aussi pour son grade au passage. Mankiewicz s'amuse d'ailleurs à introduire un vocabulaire qui détone avec les allures de film d'antan du Limier, comme l'emploi de jurons qui auraient fait tiquer Lucy Muir, mais aussi l'utilisation de noms de marque comme Schweppes.

L'intérieur très soigné et chaleureux du manoir ajoute un cachet non négligeable au film, tandis que la présence des automates, aux regards parfois inquisiteurs, donne un côté délicieusement baroque à certaines scènes. Enfin, les deux excellents interprètes nous épatent sans cesse par leurs jeux subtils et gentiment cabotins. La mention spéciale revient sans conteste à Michael Caine, très intense lorsqu'il craque dans la fameuse scène de l'escalier. En plus de former un très bon duo avec Laurence Olivier, l'acteur trouve ici son rôle le plus mémorable.

Pour son dernier film, Joseph L. Mankiewicz nous offre un jeu du chat et de la souris luxueux à la mécanique scénaristique bien huilée, prouvant qu'il maîtrise toujours son art à la perfection. Récréatif, diabolique, excitant, sournois, malin, intelligent, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier ce coup de maître qui n'est pas loin du chef-d'œuvre et force l'admiration. On ne peut qu'applaudir face à ce mémorable chant du cygne de celui qui restera aux yeux de beaucoup comme l'un des plus grands réalisateurs américains de tous les temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 379 fois
16 apprécient · 1 n'apprécie pas

Libellool a ajouté ce film à 3 listes Le Limier

Autres actions de Libellool Le Limier