Vas-y Francky c'est bon !

Avis sur Le Mac

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Il a trente-six heures pour devenir le Mac ! Le Mac c'est José Garcia (La Vérité si je mens !, À fond) dans un double rôle de frère jumeau ! Deux José Garcia pour le prix d'un ! Un Garcia électrisant tout sur son passage dans ce premier film du cinéaste Pascal Bourdiaux (Fiston, Mes trésors) qui avait aussi réalisé les shortcom Un gars, une fille & Que du bonheur. D'après une idée originale des cinéastes Thomas Gilou et Thomas Langmann, Le producteur Langman (Astérix aux Jeux olympiques, Stars 80) ne voulant pas d’un autre acteur pour les rôles de Gilbert et d’Ace, a mis cinq ans à peaufiner son scénario avec Vincent Lambert pour convaincre la star comique, une comédie qui repose exclusivement sur les épaules de José Garcia, comme toujours épatant. Il laisse exploser son grain de folie, interprétant à la fois un mac et son jumeau coincé qui se fait passer pour le mac… Gilbert, petit employé de banque sans envergure, a 36 heures pour devenir crédible en caïd mafieux. La police compte sur lui pour remplacer son frère jumeau tout juste décédé, un proxénète dont il ignorait jusqu'alors l'existence. L´objectif ; saboter une livraison de drogue en provenance de Colombie et faire tomber son chef, Tiago Mendès… Difficile de résister à ce pauvre lascar obligé de se faire tatouer, piercer et d'apprendre à marcher comme un cow-boy cocaïner pour ne pas finir derrière les barreaux. Une comédie qui enchaine numéros d'acteur et situations rocambolesques, la Vérité, notamment par les retrouvailles de Garcia et Gilbert Melki (Monsieur Naphtali, Pris de court) avec aussi la chaude Catalina Denis (Go Fast, Brick Mansions), Carmen Maura (Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?, La Fête des mères), Arsène Mosca (Les Dalton, Les Aventures de Spirou et Fantasio), Jo Prestia (Irréversible, Alibi.com), Alain Fromager (Indochine, Ils sont partout), Laurent Bateau (Capitaine Conan, Le Retour du héros), Marie Laetitia Bettencourt (Dors mon lapin), Mouni Farro et Sylvain Wiltord.

C'est qui le papa ! Papa c'est moi !

Banquier sans histoires, Gilbert Chapelle reçoit un jour la visite impromptue de la police. C'est ainsi qu'il découvre l'existence de son jumeau, un proxénète notoire, et se voit proposer un drôle de marché : soit il accepte de jouer, pendant un mois, le rôle de son frère, soit il passera les vingt prochaines années de sa vie en prison. Quelques minutes plus tard, Gilbert endosse le costume extravagant de son frère et apprend à se comporter comme un criminel. Alors qu'il commence à s'habituer à cette nouvelle vie, son frère ressurgit, décidé à récupérer sa place…

Elles me tuent ! J'ai la bite on dirait un sachet de thé !

Cette comédie franchouillarde à la gloire de sa star est propice aux quiproquos cocasses même si les gags sont énormes, ils passent comme une lettre à la poste. Car le rythme effréné de cette grosse farce distrayante est totalement assumé. Mais l'œuvre n'aurait pas suffi, bien sûr sans l'aura comique d'un Garcia hilarant qui s'en donne à cœur joie.

Ta gueule !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 507 fois
3 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 1 liste Le Mac

Autres actions de HITMAN Le Mac