Le Manoir est certainement l'un des films les moins "film" des films que j'ai vu de ma vie...

Avis sur Le Manoir

Avatar Fosca
Critique publiée par le

Sérieusement, lorsque la première bande annonce est sortie, je ne me disais pas grand chose. "Tous les personnages sont des Youtubeurs ? Hmm ça fleure un peu le mazoute mais sur un coup de tête, une impulsive curiosité, pourquoi pas". Et c'est ce que j'ai fait ; dépenser le prix d'une place de ciné pour avoir l'impression de mater une gigantesque, interminable et extrêmement malaisante video Youtube...

Loin de moi l'idée de vouloir crucifier d'emblée les œuvres trans-médias, j'estime qu'il faut pouvoir laisser sa chance à ceux qui le méritent. Or, mis à part quelques monticules de vidéos humoristiques dont nous avons pour beaucoup été très friand à un moment passé, très peu donneraient l'impression de pouvoir réussir à s'immerger dans le 7e Art sans boire la tasse et tomber dans la plus infâme des daubes.

Avec l'équipe de Studio Bagel, l'équipe du film en somme, on pouvait s'attendre à autre chose. Depuis quelques temps déjà, on voit arriver nombre de courts plutôt intéressants sur leur chaîne, l'idée de prolonger l'expérience de visionnage avec un long métrage n'était pas dénué de sens, il est vrai. En faire une histoire de Slasher avec une bande de potes dans un manoir, pourquoi pas. Partant sur le ton d'un comique de situation, on aurait pu s'accrocher aux nombreuses branches de la parodie comique/horreur et sortir un Scary Movie à la Française, du moins quelque chose à la hauteur de leur talent, n'ayons pas peur d'affirmer ce que tout le monde pense. Dans le cas présent, ça ne fonctionne pas...mais à aucune moment. Jamais. Tu n'es jamais dans le film, tout est effroyable de nullité et de lourdeur...

Pour autant, doit-on envoyer ce film au bûcher lorsque la réalisation s'avère assez bonne, la photographie quelques fois pertinente et le jeu de certains acteurs cohérent voir sublime (Vincent Tirel, seule révélation dans ce Manoir) ? M'est avis que oui, carrément, et je suis prêt à fournir le jerrican d'essence. Même si ces éléments ont leur importance dans le jugement dernier de l'œuvre, ils ne parviennent tout juste qu'à apporter un courant d'air dans une étouffante rame de métro à l'heure de pointe. Autant dire pas grand chose... Parce qu'au delà de ça, on doit bien noter que le jeu des protagonistes s'avère sacrément mauvais, le sur-jeu et les éternelles gimmicks ne faisant que rendre le tout encore un peu plus étrange.

Par là me vient un véritable questionnement : à qui s'adresse ce film ?

  • Aux 18-25 qui se sont largement abreuvés de leur vidéos ? Probable mais réellement putassier... L'appas du gain n'étant pas bien loin et parfaitement reconnaissable.
  • Aux spectateurs lambda, curieux et peu soucieux de la façon de gérer leurs économies ? Aucune chance. À moins de reconnaître le jeu de chacun comme la suite directe de leurs personnalités Youtube, pas moyen d'en tirer quoi que ce soit d'intéressant.
  • Aux gamins ? On aurait pu le penser aux vues des gags graveleux, de l'humour ras des pâquerettes. Sauf que le film est interdit aux moins de 12 ans. Mauvaise pioche.
  • À leurs copains de Youtube pour leur montrer à quel point il est possible de percer au cinéma et donner la marche à suivre pour les années à venir ? Ah....pourquoi pas.

Bref, tout ça pour dire que voir ce truc m'a fait me sentir vieux, ce qui est con lorsqu'on a seulement 23 printemps comme votre serviteur. Je me suis senti vieux dans le sens où j'ai réellement eu l'impression de ne pas du tout être dans le même délire, comme lorsque tu débarques à une soirée vers minuit et que tous le monde est déjà arraché, à dégueuler partout et sur tous. Bizarre.

En soit, Le Manoir est un paradoxe ; un film qui n'en est pas un. L'Univers s'écroule et je suis aspiré dans les abysses de la connerie...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4701 fois
43 apprécient · 9 n'apprécient pas

Fosca a ajouté ce film à 2 listes Le Manoir

Autres actions de Fosca Le Manoir