Advertisement

Oui

Avis sur Le Mans 66

Avatar Motherfuck
Critique publiée par le

Un film dans la lignée de ce que James Mangold a fait par le passé. Bien moins abouti que Logan, plus soigné que 3h10 pour Yuma.

Les courses sont bien filmées, l'alternance des plans pilote-voiture efficace, quelques répétitions agaçantes toutefois (les regards entres les pilotes adversaires pendant un dépassement, le marmottement de Matt Damon qui se prend pour le conducteur).

Christian Bale a tendance à sur-jouer le beatnik du Connecticut, il en fait parfois trop avec sa mine renfrognée et sa démarche un peu désaxée.
Matt Damon a un rôle neutre, sans conséquences et sans effet.

Les punchlines finissent par irriter, d'autant qu'elles retombent souvent à plat, comme toutes les tentatives d'humour dans le film. Les scénaristes ont été mal inspirés (Jason Keller, Jez Butterworth et John-Henry Butterworth).

Le traitement réservé à Ford (fils) est croustillant. Le personnage n'est pas épargné, ce qui est réjouissant. On pouvait en effet s'attendre à une glorification de l'entreprise. Heureusement James Mangold se contente de ne valoriser que la Ford GT40 Mk II et Ken Miles (son pilote). Le reste de la société est plutôt traité avec ironie et ne prend pas une place excessive.

Du reste, le film était interessant pour revenir sur la course mythique des 24h du Mans de 1966, mais on pourra lui reprocher d'être trop souvent maculé d'une morale discount à l'américaine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 124 fois
2 apprécient

Autres actions de Motherfuck Le Mans 66