Belle publicité pour Ford & Shelby

Avis sur Le Mans 66

Avatar Redzing
Critique publiée par le

Dans les 60's, Ford est en perte de vitesse, et décide pour redorer son blason d'aller tenter les 24h du Mans, avec l'objectif fou de battre Ferrari. Pour cela, la firme de Detroit embauche Carroll Shelby, ancien pilote devenu ingénieur, et Ken Miles, pilote talentueux mais difficile à gérer. "Ford v Ferrari" rentre donc dans le club restreint des films de course automobile historique.

Ce qui frappe en premier lieu après sa vision sont justement les séquences de course, filmées et montées (au niveau visuel et sonore) de manière fluide et immersive. On ressent ainsi la puissance des crash, et l'importance des phases stratégiques. Mais heureusement, "Ford v Ferrari" propose surtout une étude de personnages : un ingénieur qui tente d'imposer sa vision à une entreprise croulant sous les cadres (Matt Damon, assez sobre), et un pilote tête brûlée qui tente de faire vivre sa famille, incarné par un excellent et fougueux Christian Bale (qui prend pour l'occasion son accent british !).

Le souci du scénario est en revanche l'absence relatif d'enjeu. Malgré ce que suggère le titre, Ferrari est finalement assez peu présent, et sert davantage de toile de fond, tandis que le "méchant" cadre interprété par Josh Lucas est caricatural. C'est un petit peu dommage car "Ford v Ferrari" aurait pu être meilleur, mais il demeure un divertissement plaisant et professionnel.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 21 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 1 liste Le Mans 66

Autres actions de Redzing Le Mans 66