Affiche Le Marginal

Critiques de Le Marginal

Film de (1983)

Bébel fait le ménage

Ce type de polar à la gloire d'une star française (il en restait peu en 1983) faisait suite à une série de films très commerciaux comme Flic ou voyou, le Professionnel, le Guignolo (le moins réussi de la série) et L'As des as... et chacun y mettait du sien pour mettre en valeur notre Bébel national. Jacques Deray remet le... Lire l'avis à propos de Le Marginal

10 4
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Critique de Le Marginal par pierrick_D_

Le commissaire Jordan,policier aux méthodes brutales et expéditives outrepassant allègrement les limites de la Loi,est obsédé par l'envie de faire tomber le sinistre Mecacci,parrain du trafic de drogue qui lui a toujours échappé.On peut considérer que ce film sonne le glas du star-system Belmondo,dont la dernière bonne production est "Le professionnel",sorti en 81.Déjà,en 82,"L'as des as"... Lire l'avis à propos de Le Marginal

4 3
Avatar pierrick_D_
3
pierrick_D_ ·

Critique de Le Marginal par Lonewolf

J'avoue que c'est peut-être un peu surnoté... Mais Bébel, c'est l'enfance de pas mal d'entre nous, c'était l'époque où le film d'action à la française avait encore une image dans les médias (parc que, aujourd'hui, j'ai l'impression qu'on est pas loin de cracher sur tout ce qui s'en approche de près ou de loin), c'était aussi un acteur conscient de ses limites de jeu qui se rattrapait alors sur... Lire la critique de Le Marginal

6
Avatar Lonewolf
7
Lonewolf ·

Où t'étais hier soir ?

Polar à cascades écrit et réalisé par le cinéaste Jacques Deray (La Piscine, Netchaïev est de retour) et dialogué par Michel Audiard avec la musique composée et dirigée par Ennio Morricone, Le Marginal met en vedette l'Icone Jean-Paul Belmondo (L'Homme de Rio, Un homme et son chien) également producteur, un commissaire divisionnaire de police en dehors des sentiers battus qui a juré de faire... Lire la critique de Le Marginal

5
Avatar HITMAN
7
HITMAN ·

Bébel arrête les trafiquants.

Dans les années 1970/1980, on a pu voir de nombreux films avec Bébel, notre héros national, cumulant poursuites invraisemblables, action à profusion et faisant à chaque fois un carton au box office. "Le Marginal" n'échappe pas à la règle avec près de 5 millions d'entrées. Mais quand est-il des qualités intrinsèques du long-métrage ? Et bien, malheureusement, le temps passant, il n'y a pas grand... Lire la critique de Le Marginal

5
Avatar Darms
4
Darms ·

Jean-Paul McQueen ou Steve Belmondo?

Résumons... Notre héros a 50 ans, il porte un bombers kaki, poursuit les bandits sur les toits de la ville, et est entrainé dans une course poursuite en Mustang 1967... C'est un détournement de Bullitt et The Hunter ? Non! C'est mieux que ça! Trois ans après le décès de Steve Terence McQueen (hhhmmmm j'aime l'appeler par son 2ème prénom), notre Bébel national nous offre un hommage revendiqué... Lire l'avis à propos de Le Marginal

5 1
Avatar Hey_Blondin
7
Hey_Blondin ·

LE MARGINAL de Jacques Deray

Le film est efficace, le scénario ronronne un peu par rapport aux polars précédents de la star ("Peur sur la ville", "Flic ou voyou" et "Le professionnel" , mais la personnalité de l'acteur suffit à suivre plaisamment les aventures de ce flic de choc aux méthodes expéditives. Quelques cascades spectaculaires assurées par l'acteur et notamment une en voiture de sport blindée, ainsi que... Lire l'avis à propos de Le Marginal

5
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·

Critique de Le Marginal par AMCHI

Après l'avoir revu finalement je ne trouve pas Le Marginal s'y désastreux que cela, l'ayant vu tout gamin j'avais adoré (Bébel était quasiment un Dieu pour moi) puis adulte j'avais trouvé consternant ce film et un Deray bien faible mais lui accordant une chance supplémentaire je dois avouer que cette fois-ci j'ai pris plaisir à le revoir. Alors certes ce polar en fait parfois too much et... Lire la critique de Le Marginal

4 1
Avatar AMCHI
6
AMCHI ·

Magique Jordan

Parmi les nombreux Bebel vus et adorés dans mon enfance, il existait dans mon esprit une confusion entre "Le marginal" et "Le solitaire", en raison de leur sortie à 4 ans d'intervalle dans les années 80, avec à chaque fois Jacques Deray derrière la caméra. Après les avoir revu récemment l'un et l'autre, plus de confusion possible désormais, en dépit de leurs nombreux points communs... Lire la critique de Le Marginal

3
Avatar Val_Cancun
7
Val_Cancun ·

Critique de Le Marginal par Alligator

Aouch : une éternité que je n'avais vu ce film! Bizarrement, je lui trouve des airs plutôt sympathiques, alors que j'ai toujours eu un regard un tantinet dédaigneux, pour cette période dans la filmographie de Belmondo. Aujourd'hui, le film me fait penser au cinéma policier italien des années 70, un cinéma qui dépeint une pègre pittoresque par ses caractéristiques très françaises avec... Lire l'avis à propos de Le Marginal

3
Avatar Alligator
5
Alligator ·