Où t'étais hier soir ?

Avis sur Le Marginal

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Polar à cascades écrit et réalisé par le cinéaste Jacques Deray (La Piscine, Netchaïev est de retour) et dialogué par Michel Audiard avec la musique composée et dirigée par Ennio Morricone, Le Marginal met en vedette l'Icone Jean-Paul Belmondo (L'Homme de Rio, Un homme et son chien) également producteur, un commissaire divisionnaire de police en dehors des sentiers battus qui a juré de faire tomber un puissant trafiquant de drogue français.
Pour son troisième film avec Deray, après Par un beau matin d'été & Borsalino, Bébel, l'acteur numéro un du box-office hexagonal de l'époque revient encore en flic ou voyou de choc aux méthodes expéditives.
Dans le rôle du Bad Guy, Sauveur Mecacci, l'acteur Henry Silva (Viva Zapata !, Ghost Dog : La Voie du samouraï) accompagné de Pierre Vernier (Le Guignolo, Marie-Francine), Maurice Barrier (Le Grand Blond avec une chaussure noire, Louis, enfant roi), Claude Brosset (Adieu poulet, Gomez vs Tavarès), Tchéky Karyo (Bleu comme l'enfer, Belle et Sébastien), Jean-Claude Dreyfus (Canicule, Vive la crise !) et la chanteuse Carlos Sotto Mayor, la compagne de Bébel à l'époque.

Nom, adresse, profession ?

Philippe Jordan est un commissaire encombrant. Pour ses supérieurs comme pour ceux qu'il traque. Car ses méthodes ont parfois peu de rapport avec la légalité mais elles ne manquent pas d'efficacité. Après avoir saisi 200 kg d'héroïne et les avoir jetés à la mer, Jordan est renvoyé à Paris d'où on l'avait expédié pour Marseille quelque deux ans auparavant. Son but, c'est de faire tomber Sauver Meccaci, un caïd qui trafique de la drogue. Et il ne néglige aucune piste pour obtenir des témoignages contre lui. Il fréquente donc les lieux les plus mal famés, se liant au passage avec Livia, une prostituée qu'il défend contre ceux qui lui reprochent de parler à un flic. Jordan compte aussi sur ses vieilles connaissances : Francis Hernandez qui tient une salle de boxe et s'occupe de machines à sous ; Tonton qu'il a fait mettre en prison mais qui le renseigne à condition qu'il arrache sa fille au squatt des Antillais. Ainsi Jordan retrouve Freddy le chimiste, un ancien complice de Meccaci…

Les dames d'abord ?

Western urbain à la gloire de la Mégastar Belmondo avec les comédiens habituels de sa cour, polar efficace entre action et cascades spectaculaires avec bien sûr les scènes imposées, les altercations entre collègues flics, la scène du bar, les poursuites en voitures et en hélicoptère & l'éternelle décontraction de la star.
Le réalisateur s'amuse avec les clichés du genre dans cet hommage au polar américain des années 60 notamment avec la fameuse course-poursuite de la Ford Mustang GT Fastback de 1968. Un film d'action à l'ancienne aux cascades réglées par Rémy Julienne, qui à frôler en 1983 les 5 millions d'entrées France. Bébel & Deray se retrouveront une dernière fois quatre ans plus tard pour Le Solitaire en 1987.

Je me présente Jordan, commissaire Jordan ! Vous êtes bien les frères Taurian & Taurian, les artistes du couteau, amateurs de jolies femmes ! Alors dites donc, il paraît que l'on veut me fouré à sec ? Ben j'suis d'accord, lequel commence !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1399 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

HITMAN a ajouté ce film à 6 listes Le Marginal

Autres actions de HITMAN Le Marginal