Un polar efficace mais qui ne vieillit pas très bien, à l'instar de son personnage principal.

Avis sur Le Marginal

Avatar rivax
Critique publiée par le (modifiée le )

Caricatural à l'extrême, du Bébel pur jus, on sent que l'acteur est au top de son influence, ce qui lui permet d'imposer un look douteux (le faux bomber albanais, a veste en cuir kaki, la veste en tweed sur le pull rouge au col qui baille) ainsi que sa pouf du moment, la danseuse Carlos Sotomayor qui joue, il faut bien le reconnaitre, très très très mal....on la retrouve d'ailleurs dans l'opus suivant où elle a la décence de se contenter de danser dans la scène d'ouverture.

Donc Bebel arpente les rues de Paris, en castagnant des macs et coursant des drogués sur les toits. Point d'orgue du film, une course poursuite avec une Mustang blindée....pas grand chose d'autre à sauver de ce film au scénario-prétexte peu inspiré...

Même Bébel a l'air de s'y faire chier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 455 fois
Aucun vote pour le moment

rivax a ajouté ce film à 2 listes Le Marginal

  • Films
    Illustration Meilleures poursuites

    Meilleures poursuites

    La poursuite en voitures, passage obligé du film d'action qui se respecte. Quand c'est bon, c'est vraiment bon, assez pour faire...

  • Films
    Illustration En France, on fait bien les polars

    En France, on fait bien les polars

    C'est un fait. Il fut un temps où on faisait également bien les comédies à textes et les pantalonnades mais ce temps est révolu....

Autres actions de rivax Le Marginal