Avis sur

Le Marginal par Boubakar

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Dans les années 80, Belmondo a pris un virage "polar", avec plusieurs films policiers multirediffusés depuis, mais à l'époque, ils étaient des évènements considérables en termes de box-office.
L'ennui, c'est que tous ces films (celui-là, Le solitaire...) se ressemblent beaucoup dans la forme et dans le fond, et au fond, on voit plus ces films avec un regard nostalgique davantage que du côté cinématographique.

Pour celui-là, on en retient surtout la poursuite en voiture fortement inspirée de Bullit et de French Connection, des allusions homophobes, voire racistes, ce qui fut le cas de tas de films policiers des 80's (Pourquoi ? Je ne sais pas...), mais je le répète, j'ai revu ce film sous l'œil de la nostalgie, le fait de voir un Bébel au sommet de sa forme, mais le problème, c'est qu'il est tel un astre dans le ciel ; il laisse peu de place aux autres, à part Hery Sylva, difficile de se rappeler de quelqu'un d'autre (ah si, Jean-Claude Dreyfus en travesti). Et, thème qui fut tendance à cette époque, on y découvre les squats parisiens, c'est assez décrit dans le film, qui reste au fond plaisant, même si il n'en reste pas grand-chose à la fin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 560 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Boubakar Le Marginal