Un petit coup de Poe

Avis sur Le Masque de la mort rouge

Avatar STEINER
Critique publiée par le

De somptueux décors, brillants et colorés, contrastent magnifiquement avec la décadence des occupants du château.La personnalité de Prospéro dépasse celle du classique tyran sanguinaire et atteint parfois celle du philosophe, sa logorrhée prenant souvent friche dans la dichotomie entre le bien et le mal.La scène ou Francesca traverse une multitude de pièces, peintes chacune de couleur différente, avant d’aboutir derrière une lourde porte, en pleine cérémonie satanique, est un moment commun à de nombreux films fantastique, mais possède ici un charme rarement égalé, et atteint un vrai moment de grandeur, une émotion intense.L’aspect « carton-pâte » avec une mise en forme somme toute relativement aseptisé, propre à beaucoup de séries B de l’époque, confine néanmoins cette scène comme une exception dans l’ensemble plutôt très polissée de l’œuvre, malgré sa charge baroque un rien grandiloquente..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
1 apprécie

Autres actions de STEINER Le Masque de la mort rouge