Avis sur

Le Mécano de la « General » par Eric31

Avatar Eric31
Critique publiée par le

Le Mécano de la « General » (The General) est un chef d'oeuvre de la comédie réalisé par Buster Keaton et Clyde Bruckman sur une superbe (sur le DVD) composée (en 2004) par Joe Hisaishi (Le voyage de Chihiro)... qui met en scéne lors de la guerre de Sécession, les exploits (spectaculaires) de Johnnie Gray (joué par le superbe Buster Keaton) le mécano (chétif) de la locomotive appelée la « General » pour la Western and Atlantic Railroad... qui n'a pas put s’engager dans l’armée... pour délivré sa fiancée Annabelle Lee (jouée par Marion Mack) des mains de l'armée de l'Union (Les Nordistes.. cas assez rare car par habitude le héros n'est pas Sudiste dans le cinéma Américain)... Le sujet du film s'inspire d'un fait authentique de la guerre de Sécession : le raid d'Andrews une action militaire qui s'est déroulée le 12 avril 1862 dans l'État américain de la Géorgie durant la guerre de Sécession. Des volontaires de l'Armée de l'Union dérobèrent un train confédéré pour perturber la voie de chemin de fer Western & Atlantic Railroad (W&A), qui reliait la ville d'Atlanta à la ville de Chattanooga... A noter que fait rare ; la bande son n'existât pas à la sortie du film, et que Carl Davis crée une partition symphonique pour le film en 1987... recréé par l'universitaire américain Robert Israel, un spécialiste de la musique de films muets, qui arrange l'accompagnement musical de l'époque pour créer une nouvelle bande son diffusée avec les copies du film en 1995... avant d’être recréé par le compositeur japonais Joe Hisaishi en 2004... Avec une minutie déontologique et dépensière (le plan de l'effondrement du train, tourné en grandeur nature, fut l'un des plus chers du cinéma muet américain), Buster Keaton a reconstitué la guerre de Sécession dans ses détails, en décors réels, dans l'Oregon. Devant cette toile de fond grouillante et incroyablement réaliste, il offre un one-man-show exceptionnel, qui n'est autre qu'un appel au droit à l'individualité, même en temps de crise, où le suivisme est roi.... Monsieur Buster Keaton nous offre une sublime caricature de l'agitation humaine dans ce qu'elle a de plus dérisoire et monstrueux : la guerre.... que l'auteur rejette ainsi que ces faux semblant à la seule recherche de sa dignité dans le regard des autres et de ses deux amours : sa locomotive et Annabelle Lee... et signe par la même occasion un chef d'oeuvre du 7eme art et de la comédie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 284 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Eric31 a ajouté ce film à 1 liste Le Mécano de la « General »

Autres actions de Eric31 Le Mécano de la « General »