Affiche Le Miroir

Critiques de Le Miroir

Film de (1975)

Totalement incompréhensible

Il m'est arrivé devant Le Miroir quelque chose qui ne m'était encore jamais arrivé devant un film : je n'ai RIEN compris. Absolument rien. Je suis incapable de dire de quoi parle ce film. Sur Wikipedia il est écrit qu'il s'agit d'un mourant qui se remémore ses souvenirs. Je n'ai même pas compris ça. Que signifie la scène d'hypnose d'introduction (où l'on voit clairement l'ombre de la perche... Lire la critique de Le Miroir

6
Avatar Quentin Haroche
2
Quentin Haroche ·

Mes chers parents je dors

Vous l'avez attendue avec impatience. Elle vous arrive comme un cheveu sur la soupe, comme un nageur à contre courant. La voici, la voilà : la critique d'un insensible. C'est avec grand intérêt que j'ai débuté le visionnage de ce film, en partie lié à l'intérêt qu'en ont porté mes éclaireurs (8,8 de moyenne), mais j'ai été déçu. Cela ne pourrait être qu'une légère déception, ce film... Lire l'avis à propos de Le Miroir

5 5
Avatar TUUTUUR
5
TUUTUUR ·

Le sur-methaphysique

L'on peut appréhender le Miroir, oeuvre autobiographique, à la lumière des réflexions d'Annie Ernaux, dont l'oeuvre littéraire est elle-même essentiellement autobiographique "Écrire la vie. Non pas ma vie, ni sa vie, ni même une vie. La vie, avec ses contenus qui sont les mêmes pour tous, mais que l'on éprouve de façon individuelle " L'on évite ainsi l'écueil du miroir Sartien, de nous... Lire l'avis à propos de Le Miroir

5 1
Avatar lycophron
9
lycophron ·

Expérience de vie

Un film de plus de Tarkovski auquel j'attribue la note maximale. Un film qui dans la continuité des oeuvres du cinéaste russe se montre être particulièrement floue et claire à la fois. Un paradoxe cinématographique étrange et souvent rebutant, mais qui révèle une réelle intelligence dans la fondation de l'image et une modernité à toute épreuve. Car oui Tarkovski est moderne, mais pas seulement... Lire la critique de Le Miroir

8 3
Avatar TheDuke
10
TheDuke ·

Tarte au ski : l'imposture artistique

Le miroir, c'est un bidet au milieu d'un musée, ou si vous préférez des intellos prout prout qui kiffent "le marteau sans maitre" de Pierre Boulez . Le seul intérêt du film c'est qu'il m'a donné envie de revoir cet extrait d'interview d'Éric-Emmanuel Schmitt que je vous invite à écouter ICI. ...mais revenons à notre... Lire l'avis à propos de Le Miroir

10 11
Avatar Emperor Pilaf
1
Emperor Pilaf ·

La maison des bois.

J'en tremble et pourtant je ne suis pas sûr d'avoir compris grand chose. Pour l'instant, je me raccroche à ce qui est évident. A la beauté des images : aux visages, à la nature, à la symphonie des plans, et ce rythme qui coule tranquillement. C'est beau, la première vision d'un grand film. On est pris de plein fouet, on suffoque, on sait qu'entre les images se cache des millions de choses, et... Lire l'avis à propos de Le Miroir

7
Avatar B-Lyndon
10
B-Lyndon ·

Le caprice de Tarkovski

C‘est une blague. Il faut le dire sans violence ni rancœur et avoir vu Stalker suffisait à être blindé. Mais il le faut le dire : ce film, c’est une blague. Que le sens prêté à cette œuvre n’existe pas ou soit dans l’œil du spectateur, soit. En revanche, que les qualités plastiques et formelles tant... Lire la critique de Le Miroir

8 1
Avatar Zogarok
4
Zogarok ·

Reflet d'incompétence

"Le miroir", film le mieux noté de Tarkovsky sur senscritique, est un film cruel : non seulement il m'a ennuyé pendant presque 3/4 du film, mais en plus il me fait culpabiliser d'être passé à côté et de ne pas l'avoir aimé. Et moi qui aimerait être un fin cinéphile... Lire la critique de Le Miroir

6 1
Avatar LeCactus
5
LeCactus ·

Aimer, c'est oublier ?

Sept années après ma première vision du Miroir, j'ai profité de la ressortie en salle d'une copie restaurée pour réveiller mes souvenirs du film. Problème : il ne me restait strictement aucun souvenir du film. Il a beau trôner fièrement dans mon top 10, je ne pourrais rien en dire à quiconque me demanderait d'en parler. Seule me restait cette certitude d'avoir vu un "chef d'œuvre".... Lire la critique de Le Miroir

3 3
Avatar Kaputt
10
Kaputt ·

Le verbe se libère et le vent se lève

1heure 45 sans véritable fil conducteur et pourtant, au bout de ces 105 minutes de tableaux aussi beaux les uns que les autres, on en redemande et on s'étonne que le générique apparaisse déjà. I'll faut connaître et aimer l'œuvre de Tarkovsky pour goûter ce chef d'œuvre, je crois. Pas forcément compliqué mais il faut accepter que le cinéma ça puisse être aussi sous cette forme là Lire la critique de Le Miroir

4 3
Avatar Motema95
10
Motema95 ·