Avis sur

Le Monde Perdu : Jurassic Park par Aurélien Boucher

Avatar Aurélien Boucher
Critique publiée par le

Quatre ans après le terrible fiasco de son Jurassic Park, le milliardaire John Hammond rappelle le Dr Ian Malcolm pour l'informer de son nouveau projet. Sur une île déserte, voisine du parc, vivent en liberté des centaines de dinosaures de toutes tailles et de toutes espèces. Ce sont des descendants des animaux clonés en laboratoire. D'abord réticent, Ian se décide à rejoindre le docteur quand il apprend que sa fiancée fait partie de l'expédition scientifique. Il ignore qu'une autre expédition qui n'a pas les mêmes buts est également en route.
Cette suite du chef d'oeuvre de Steven Spielberg de 1993 est un excellent divertissement mais est en dessous de son prédécesseur. LE MONDE PERDU est moins fascinant et passionné que le premier film, notamment du fait que Spielberg était très réticent de faire une suite, même si il a fait du très bon boulot dans ce deuxième film. Le scénario du film reste bon dans sa thématique principale, en parfaite continuité avec le premier film. Le film a un message plus écologiste, avec la critique de l'exploitation des dinosaures par les membres de InGen (John Hammond n'est plus le chef) pour refaire un deuxième park en plein San Diego. Et la fin du film avec le discours de Hammond privilégie la liberté des dinosaures sur leur propre île : Isla Sorna, et qui peuvent vivre seuls, sans l'aide des humains. Les thématiques restent bons et on est toujours dans une sorte de mise en abyme du cinéma comme dans le premier film (même si c'est moins prononcé ici).
En ce qui concerne l'histoire elle-même, ça reste un film survival et d'aventure très efficace sur une île face aux dinosaures. Mais le film pèche un peu par son rythme qui reprend le même genre de rythme que le premier film (avec une première grosse partie qui prend son temps), sauf que là, on est déjà plongé dans l'univers avec le premier et la formule marche moins bien ici. Mais le film monte en puissance dans sa deuxième partie sans pour autant atteindre les échelons. Les personnages sont bons, on retrouve avec plaisir Ian Malcom ainsi que son coté méfiant des dinosaures. Et on retrouve aussi dans un second rôle John Hammond toujours aussi excellent et qui ne veut plus répéter ses erreurs, erreurs qui malheureusement sont répétés par le nouveau PDG d'InGen. Les autres personnages sont bons, dont Sarah Harding. Les antagonistes de chez InGen sont corrects, avec notamment un coté pas très manichéen à certains moments vu qu'il donnent de l'aide aux héros. Par contre, l'histoire pèche un peu sur quelques aspects, notamment quelques dialogues légers mais qui n'ont rien à faire dans la situation, genre les personnages qui demandent à manger alors qu'ils sont sur le point de tomber de la falaise, ainsi que des choses bizarres et inexpliqué comme les membres du bateau transportant le T-Rex qui se retrouvent dévorés.
Niveau ambiance, on est tout de même plongé dans le film avec l’île d'Isla Sorna et les dinosaures sont beaucoup plus présents, notamment les T-Rex nous offrant de superbes scènes de tensions. Le plus gros point fort du film, c'est la réalisation de Steven Spielberg, qui nous offre des moments d'actions et de tensions parfaitement gérés : la scène de la caravane au bord de la falaise, la fuite des hommes face au T-Rex, l'attaque des Raptor dans les hautes herbes, la survie des héros face aux raptor, ainsi que la scène finale à San Diego faisant hommage à KING KONG. Outre ces moments, le film est riche en matière de mise en scène, avec de superbes plans séquences avec des effets de styles excellents, notamment la toute première scène de transition passant d'une femme qui hurle sur l’île au bâillement de Ian Malcom au métro. La réalisation est impeccable et c'est ce qui propulse le film vers le haut même si on n'atteint pas le chef d'oeuvre. Les acteurs sont très bon et la musique reste géniale.
LE MONDE PERDU fait parti des Spielberg les plus mineurs de sa filmographie, mais qui reste une bonne suite excellemment réalisé, avec en plus les dinosaures qui sont toujours aussi bien faits et n'ont presque pas vieillis. A voir

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 120 fois
1 apprécie

Aurélien Boucher a ajouté ce film à 14 listes Le Monde Perdu : Jurassic Park

Autres actions de Aurélien Boucher Le Monde Perdu : Jurassic Park