👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je n'ai pas été déçu par ce film mais je n'ai pas non plus été agréablement surpris. Dans l'ensemble, j'ai trouvé ce troisième chapitre un peu maladroit. Alors, est-ce à cause du changement de réalisateur ? Aucune idée.
Aujourd'hui donc, je m'intéresse au troisième film Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'Aurore, une fois de plus adapté de la série littéraire Low Fantasy de C.S. Lewis, et réalisé - non pas par Andrew Adamson - par Michael Apted.

Une fois n'est pas coutume, il n'est nul intention ici d'exercer un puérile comparatif entre l’œuvre cinématographique et littéraire.

Toujours coincé durant le deuxième conflit mondial, Edmund et Lucy - alors que Peter et Susan sont partis aux États-Unis - se retrouvent à vivre chez leur cousin Eustache. Alors que les trois enfants se disputent, ils sont envoyés à Narnia où ils rencontrent le prince Caspian à bord d'un navire : Le Passeur d'Aurore.
Pas davantage de spoil !

Ce film est intéressant et divertissant. Sur ce critère, nous n'avons pas de problème, néanmoins, je l'ai trouvé maladroit - "excellente" répétition - en plusieurs points que je vais tenter d'aborder.
Tout d'abord, décortiquons de manière analytique l'histoire : elle est sympathique mais sans grand plus. Le fait de redécouvrir Narnia par la voie des eaux est vraiment une bonne bouffée d'air frais et d'originalité mais l'intrigue principale et celle secondaire demeurent quelque peu brouillonnes. Même si le film nous présente des situations intéressantes, plutôt bien présentées, ... on a toujours ce ressenti que quelque ne tourne pas rond, n'est pas naturel. Outre cela, évidemment, ce troisième chapitre reste totalement abordable et regardable sans que l'on vienne à s'ennuyer, offrant même quelques références et situations amusantes.

Pour les personnages et les acteurs, on retrouve une fois de nouvelle avec un immense plaisir les mêmes acteurs pour interprétés les enfants Pevensie ; il en va de même pour les autres personnages que l'on a déjà rencontré dans le deuxième chapitre et qui vont leur grand retour. Cependant, il est un personnage qui peut rapidement énerver et il s'agit du cousin Eustache. Est-ce parce que son interprète le joue à merveille ou bien parce qu'il est agaçant de nature, mais ce personnage m'a laissé perplexe tout le long du film. En soit, sa présence est "justifiée" mais son comportement est franchement ce qui a de plus détestable et agaçant dans ce film malgré son évolution. Outre Eustache, certaines réactions, dialogues, ... d'autres personnages peuvent aussi dérouter par leur absurdité, leur étrangeté, ...
On peut également constater que contrairement aux deux autres chapitres, celui-ci ne met pas forcément l'accent sur les personnages secondaires, ou du moins ne s'y attarde que très rapidement.

Pour les effets spéciaux désormais... Bon, on ne va pas se voiler la face, cela dégringole un peu. Si dans l'ensemble, on reste sur quelque chose se rapprochant des deux premiers films, les effets du troisième chapitre sont de moins bonne qualité ; je prendrai pour exemple le dragon.
Autrement, nous avons le droit à des effets intéressants : les animaux parlants sont toujours aussi bien réalisés, les Minotaures et autres Fones sont toujours aussi réalistes, ... le film se permet même quelque belles scènes (les scènes avec l'ensorceleur demeure les plus impressionnantes).
Une mention spéciale pour le navire qui, franchement, est plutôt bien présenté.

Côté affrontement, même si on nous offre des escarmouches très dynamique, on demeure plutôt sur notre faim. Néanmoins, cela permet aux scènes d'exploration, de navigation, ... d'être plus intenses et mieux travaillées.

Pour les paysages, on demeure sur quelque chose d'assez basique ; la magie et le surnaturel des paysages des premiers films ont - semble-t-il - disparu.

Pour les musiques, on a enfin le droit à une bande son originale qui tente de nouvelles mélodies. Malheureusement, ce seront les thèmes principaux de la série qui resteront en tête. Fort dommage malgré l'effort d'innover.
Plus d'informations sur le soundtrack ici

Pour conclure, ce troisième chapitre est loin d'être excellent mais demeure suffisamment bon pour ne pas sombrer dans l'absurde total. Cela reste toujours un véritable plaisir de revenir à Narnia en compagnie de nos protagonistes favoris et même si les dernières scènes prévoyaient (le flou reste opaque autour d'un quatrième chapitre) un nouveau changement on ne peut plus triste, on demeure ravi d'avoir participé à cette aventure. Je recommande donc pour la beauté de cette série qui aura su tirer de l’œuvre de C.S. Lewis l'essentiel pour nous faire rêver.
Et n'oubliez pas que la Fantasy nous appartient !

PhenixduXib
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste De la Fantasy, rien que de la Fantasy

il y a 4 ans

1 j'aime

Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'aurore
LeTigre
6

Le côté maritime du monde de Narnia.

Malgré les effets spéciaux bien travaillés et le nombre ahurissant de créatures fantastiques dans le second opus, le public ne semble pas avoir été surpris par le travail effectué fait par l’équipe...

Lire la critique

il y a 2 ans

11 j'aime

2

Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'aurore
Sorel
9

Critique de Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'aurore par Sorel

Je sais, je suis un grand enfant. Je suis un grand fan du monde de Narnia. J'ai lu le livre de C.S.Lewis, une chronique regroupant sept nouvelles, et j'ai vu les deux premiers volets au cinéma (et...

Lire la critique

il y a 11 ans

10 j'aime

Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'aurore
Matclane
2

Critique de Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'aurore par Matclane

Impressionnant. Je reste admiratif devant le travail accompli pour mettre à mort cette licence pourtant bien sympathique. On est là face à un véritable téléfilm, visiblement destiné dès sa conception...

Lire la critique

il y a 9 ans

9 j'aime

2

Le Seigneur des Anneaux
PhenixduXib
6

Chaque succès découle d'un "échec"

Il fut un temps où je ne connaissais du Seigneur des Anneaux que l'adaptation cinématographique de Peter Jackson, je ne crois pas dire de bêtises si je déclare que je ne savais même pas qu'à la base...

Lire la critique

il y a plus d’un an

5 j'aime

Dragon Inside Me
PhenixduXib
8

Mon coeur n'a pas résisté...

Rien de mieux qu'une soirée d'hiver pour regarder les quelques achats fait dans une boutique de Fantasy. Et le choix du film d'aujourd'hui s'est porté sur de la Romantic Fantasy. J'avais pu regarder...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

2

Redo of Healer
PhenixduXib
2

A quoi sert le scénario quand on a du S-E-X-E ?

L'illustration présentée étant plutôt très éloquente et évocatrice, je me suis souvenu à quel point j'avais adoré l'animé Bikini Warriors et me suis mis à visionner ce nouvel animé : Redo of Healer,...

Lire la critique

il y a 1 an

4 j'aime

2