En tant qu'autiste asperger en fac de mathématiques

Avis sur Le Monde de Nathan

Avatar Hatsuur
Critique publiée par le

Eh bien il faut dire que ce film n'a eu de cesse de m'horripiler. Il faut dire que ce film n'est pas juste remplis de clichés sur l'autisme mais aussi sur les mathématiques, comme quoi l'auteur n'a pas fait les choses à moitié. Et encore si ce n'était que cela, les clichés sur les anglais, sur les chinois, les facilités scénaristiques, les relations vues et survues encore et encore : oh tiens on se demande vraiment quelle relation vont avoir la mère de Nathan et son professeur ! Oh tiens que va-t-il bien pouvoir se passer entre Nathan et sa partenaire chinoise ?!

Très honnêtement je n'ai pas pu aller jusqu'au bout, le film a peut-être été écrit avec de bons sentiments néanmoins quand on traite un sujet qu'on ne connaît pas (de deux sujets ici finalement) la moindre des choses est de s'ouvrir et d'écouter ce que les principaux concernés ont à nous dire à ce sujet. On sent que le film n'est qu'une orgie de lieux communs irréfléchis et en tant qu'autiste c'est agaçant que les gens aient cette image de l'autisme (comment faire comprendre à mes proches que je suis autiste quand leur image des autistes est celle-là ?) Alors non les autistes ne comprennent pas rien aux relations sociales, les autistes comprennent qu'il ne faut pas laisser couler l'eau jusqu'à inonder la maison. Je dirais même que comparé à la majorité des cas que je connais (dont moi) Nathan est bien plus ouvert et "sans gêne" (au sens propre) pour son âge du moins. On passera aussi sur la numérologie des nombres premiers qui n'a pas le moindre sens.

Pour l'aspect mathématiques n'en parlons même pas, rien n'a de sens : on nous parle d'algèbre pour un simple carnet avec des dessins, on passe de la conjecture de Goldbach (dont "les chinois" essaient de prouver la véracité alors qu'ils savent qu'elle est un problème indécidable ???) à un simple problème de décroissance de suite numérique minorée. On pourra noter que le mot "théorème" n'est pas prononcé à un seul moment du film alors que je le rappelle les théorèmes sont concrètement l'essence des mathématiques. Au lieu de ça on retrouve l'éternel champ lexical du calcul, des nombres premiers, des décimales de pi, des formules en tout genre. Bien sûr le profane n'y verra que du feu, normal : c'est à peu près l'image des mathématiques dans la tête de tout le monde : des calculs, des formules à retenir par coeur. Ce n'est clairement pas comme ça que le grand public comprendra mieux l'essence des mathématiques...

Bref, un film qui peut être sympathique pour un profane mais qui est juste totalement agaçant pour un autiste ou quelqu'un intéressé par les mathématiques tant le décalage entre ce qu'on essaie de nous montrer et ce qu'on nous montre est grand.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 286 fois
2 apprécient

Autres actions de Hatsuur Le Monde de Nathan