Sam Raimi 1 - Burton 0

Avis sur Le Monde fantastique d'Oz

Avatar Bluebell
Critique publiée par le

Apparemment il est de bon goût de comparer Alice et Oz vu que la promo se résume basically à 'hihihi t'as aimé Alice viens chercher bonheur' ou encore 'PAR LE PRODUCTEUR D'ALICE VIENS VIENS ON EST BIEN'. Je ne vois pas entre parenthèses en quoi cet argument est vendeur mais soit. Alors disons le tout net : Oz est bien mieux qu'Alice, voilà, ça c'est fait.

Pourquoi ?

Déjà pour commencer, parce que le générique et l'introduction en noir et blanc sont de petits bijoux. Le générique en 3D est immersif et offre un enchantement pour les yeux, sincèrement, un très beau moment que ce long générique bercé par la musique immédiatement reconnaissable de Danny Elfman.

Parce ce que ce p'tit métrage possède un scénario un peu plus poussé et moins con que la moyenne (attention je crie pas au génie, on est dans une Disney prod', certaines actions et scènes sont carrément prévisibles), qu'il exploite avec beaucoup d'intelligence l'univers de L. Frank Baum et offre un très bon prequel au Magicien d'Oz.

Parce que, et ça complète mon précédent argument, il ne viole pas la mythologie du livre, les clins d'oeil sont discrets mais enchanteront le public avisé (le lion, l'épouvantail, aurais-je cependant manqué l'homme en fer-blanc ? les stratagèmes du magicien et sa genèse, les singes...) et il se crée en complément un univers inédit qui se greffe parfaitement à celui déjà instauré : le village de porcelaine, la petite poupée, le singe, la genèse de la wicked witch...

Parce que les personnages ont de la profondeur, ils évoluent petit à petit, on a le temps de s'attacher à eux, de les détester (yes Oz, I'm talking to you) d'être surpris par certaines situations (bien vu la wicked witch, très bien vu), enchantés par d'autres...

Parce que c'est beau. Bon. Un peu tape à l'oeil oui, un peu trop saturé d'effets spéciaux, aussi et certainement. Mais ça reste appréciable pour les mirettes (pour le coup, merci les lunettes 3D, sans l'assombrissement de l'image, ce film doit rendre aveugle), les univers sont beaux, les paysages léchés et les architectures travaillées.

Parce que le film exploite plutôt bien le concept de la 3D : je pèse mes mots en disant cela, c'est toujours difficile de juger la 3D. Ici on est partagée entre la 3D-gadget (légèrement sur-utilisée à mon goût) qui ravira les plus jeunes, et la 3D de profondeur, assez agréable à l'oeil qui fait bien ressortir certains détails (la brume surtout), rend certaines scènes plus belles que belles (j'en reviens au générique) et apporte un petit plus à l'ensemble.

Parce qu'à la fin, j'en demandais encore, que je n'ai pas vu le film passer, que j'aurais même voulu une légère référence à la suite, du genre une tornade qui approche, une scène après le générique, n'importe quoi qui annonce une suite, parce qu'en sortant, j'ai eu tout de suite envie de retourner à Londres voir la comédie musicale du Magicien d'Oz, j'ai ressorti mon bouquin de la bibliothèque, je reregarderais bien le film de 1939, tout ça à la fois. Et ça, c'est un peu l'essentiel. Vite, encore !

Mon âme littéraire a été ravie, mon âme d'enfant a été comblée, mon âme de fangirl a bien failli exploser (la sexytude partout excuse me), mon âme d'artiste a été secouée et inspirée, et mon âme de modeste cinéphile n'a pas poussé de grognements de dégoût. En tous points, le pari est réussi. Bravo m'sieur Raimi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 714 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Bluebell a ajouté ce film à 3 listes Le Monde fantastique d'Oz

Autres actions de Bluebell Le Monde fantastique d'Oz